Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Croissance et sevrage des chiots

Croissance et sevrage des chiotsLes chiots naissent sourds et aveugles. Leur odorat est alors très limité. Dès leur naissance, ils têtent le lait de leur mère. Celui-ci contient du colostrum, riche en anticorps. Les petits étant alors dépourvus de défenses immunitaires, ils acquièrent ainsi par transfert une partie de celles de leur mère. Ce lait est ce que l’on peut leur fournir de plus riche sur le plan nutritionnel à cet âge.

Aucun lait de substitution, même maternisé, n’a autant de vertus. Il contient plus de protéines que celui d’une vache. Cette étape alimentaire de cinq à sept semaines est donc incontournable dans vie du jeune animal, ce qui explique l’importance de l’âge de sevrage, qu’il soit alimentaire ou comportemental.

Croissance et sevrage des chiotsAu début, la mère fait la toilette des chiots, leur léchant l’abdomen pour stimuler leurs réflexes de défécation et de miction (émission d’urine). C’est la chaleur de leur mère qui les attire à cette période, car ils n’y voient pas encore. vers l’âge de dix à quinze jours, leurs yeux s’ouvrent enfin. Autour de vingt jours, leurs premières dents (dents de lait) font leur apparition.

Mais à l’âge d’un mois, c’est le début de la « révolution ». Les petits commencent à explorer leur environnement. Les liens avec la mère se créent alors. Leurs sens s’éveillent et ils s’habituent progressivement à notre présence et à notre odeur. C’est aussi la phase de l’imprégnation, l’époque à laquelle ils s’identifient en tant que membres de l’espèce canine. Il est alors possible de commencer à les manipuler avec précaution et jouer avec eux. Cette période se nomme la socialisation.

Croissance et sevrage des chiotsEn réalité, cette dernière court de l’âge de trois à neuf semaines. c’est le moment le plus important pour les chiots sur le plan psychologique, car ils apprennent communication, vie sociale et hiérarchie. Les retirer à leur mère avant la fin de leur apprentissage les empêcherait d’être équilibrés une fois adultes, ce qui génèrerait de graves troubles comportementaux. Ils commencent déjà à être mis en présence des bruits, images et odeurs qui feront partie de leur vie future.

Voici quelques courbes de poids qui vous donneront une idée du rythme de croissance des petits au cours des premières semaines de leur vie. Elles restent indicatives, car pour une espèce donnée, il existe toujours plusieurs types de gabarits, mais vous permettront d’estimer la régularité de la prise de poids dite « normale ».

Croissance et sevrage des chiotsPour un Yorkshire de taille standard:

  • 2 mois : 700 g
  • 3 mois : 1,100 kilo
  • 4 mois : 1,300 kilo
  • 6 mois : 1, 490 kilo
  • 8 mois : 1,500 kilo.

Pour un Yorkshire de petite taille :

  • Naissance : 100 g
  • 15 jours : 220 g
  • 1 mois : 340 g
  • 2 mois : 520 g
  • 3 mois : 1 kilo
  • 4 mois : 1,5 kilo
  • 5 mois : 1,8 kilo
  • 6 mois : 2,2 kilos
  • 8 mois : 2,5 kilos
  • 11 mois : 2,6 kilos.

Le lait est produit par la mère près de six semaines après la naissance des petits. Il faut alors la nourrir davantage pour lui permettre d’en produire en quantité suffisante. Autour de trois semaines elle en synthétise un maximum, puis la courbe décroit. La mère va alors régurgiter sa nourriture pour apporter un complément à ses chiots. Ces derniers entament ainsi le début de leur sevrage, en consommant quelques aliments spécifiques. Le sevrage n’est achevé que vers huit semaines. Il faut alors que la transition entre l’alimentation lactée se fasse en douceur. Des aliments dits « de croissance » sont prévus pour y pourvoir. Il est possible de les écraser ou les mixer avec du lait maternisé ou de l’eau tiède. Au fil des jours, la part de liquide est progressivement diminuée, le chiot est sevré.

Croissance et sevrage des chiots

Sources :

http://www.buzzfeed.com/

Courbe de croissance Hill’s Pet Proplan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015