Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les comportements pouvant être confondus avec des problèmes de santé chez le rat

    Les comportements pouvant être confondus avec des problèmes de santé chez le ratChez les rats, certains comportements sont parfois confondus avec des problèmes de santé. En effet, en dépit d’une observation régulière, il n’est pas toujours facile de voir clair dans leur attitude.

    Cela se produit notamment lorsque nous voyons notre charmant rongeur regarder dans le vide, balançant sa tête d’avant en arrière. La première chose qui pourrait alors nous venir à l’esprit est un trouble neurologique, car il s’agit de l’un de ses symptômes visibles.

    Or, chez un animal en bonne santé, ce mouvement particulier remplit une toute autre fonction. Par ce biais, il perçoit la profondeur grâce à un phénomène appelé «parallaxe». Durant ce mouvement oscillatoire, les objets les plus proches semblent bouger davantage que ceux qui sont les plus éloignés.

    Les comportements pouvant être confondus avec des problèmes de santé chez le ratChez une femelle en chaleur, une certaine nervosité est également souvent observée. Cela se manifeste surtout lorsque nous essayons de toucher son dos. Elle peut alors réagir en se cambrant et en faisant légèrement frémir, trembler, ses oreilles. Cette manifestation n’a rien d’anormal.

    Durant cette période, une femelle peut se montrer si résolue à trouver un partenaire du sexe opposé qu’elle va tout faire pour parvenir à ses fins. Cela va d’un bond d’une incroyable longueur à des tortillements entre les barreaux pour tenter de sortir de sa cage et atteindre son objectif.

    Globalement, 5 % seulement des rats mâles deviennent agressifs à l’âge de la maturité sexuelle. Ce changement peut intervenir dès l’âge de 4 ou 5 mois. Les poussant à se montrer agressifs envers leurs congénères, parfois au point de causer de sérieuses blessures.

    Cela peut aussi se retourner contre leur maître pour tenter de le dominer, mais cela n’a rien de commun avec un quelconque problème de santé. Dans ce cas, le seul « remède » est la castration, qui permet de faire baisser le taux de testostérone dans un délai pouvant aller jusqu’à 3 mois.

    Il faut donc apporter une attention particulière au contexte dans lequel un comportement qui nous semble anormal se produit. L’âge, la période ou le sexe sont autant de paramètres à prendre en compte. Cela peut nous éviter une frayeur injustifiée.

    Les comportements pouvant être confondus avec des problèmes de santé chez le rat

    Sources :

    http://carltonvet.com.au/

    http://www.ratbehavior.org/

    http://www.rattietattierescue.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015