Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    L’alimentation des lézards insectivores

    L'alimentation des lézards insectivoresPour qu’un lézard puisse s’alimenter en captivité, il doit être acclimaté à ce mode de vie et maintenu dans des conditions correspondant à ses besoins. S’il est souffrant ou si la température du terrarium est trop basse ou trop élevée par exemple, il pourra purement et simplement refuser de se nourrir.

    Fournir une alimentation de qualité n’est donc pas le seul facteur à prendre en compte. Une fois tous les paramètres extérieurs réglés, nous allons vous donner ici quelques conseils de base qui lui assureront des repas adaptés.

    La règle de base est la suivante : Ca / P = 2:1. Cela signifie que la quantité de calcium contenue dans les aliments doit être deux fois plus élevée que celle de phosphore.

    L'alimentation des lézards insectivoresLe second facteur à prendre en compte est que si les insectes consommés par votre reptile ont été mal nourris, leur apport nutritif sera moindre. Il est donc primordial d’alimenter les proies vivantes avec le même soin que votre animal.

    Ne capturez celles-ci que dans des zones non cultivées et loin des routes, pour limiter la présence de pesticides et hydrocarbures. Il en va de même pour les plantes qui servent à les nourrir, qui devront de plus être soigneusement rincées.

    L’idéal est de leur donner à manger à nouveau au moins 24 heures avant qu’elles ne soient consommées par votre lézard. Ainsi, les insectes contiendront davantage de protéines, vitamines et minéraux prêts à être métabolisés.

    L'alimentation des lézards insectivoresEn nourrissant ces derniers avec des végétaux comme la luzerne, le pissenlit, le cresson, la mangue ou les endives, vous passerez outre le fait qu’ils aient souvent un taux de phosphore trop important. Des croquettes pour chiens et chats peuvent apporter aux proies les protéines nécessaires.

    Il faut aussi veiller à offrir une alimentation variée à votre protégé pour vous rapprocher de celle qu’il aurait dans la nature. Ne lui donnez donc pas toujours le même type d’insecte par exemple, au risque de le voir cesser de se nourrir par ennui, causer excès ou carences.

    Tablez en alternance sur :

    • les grillons domestiques et champêtres (ce dernier est très riche en protéines mais très malodorant)
    • les criquets (en ôtant les pattes arrières avant le repas pour éviter les blessures)
    • les vers de farine (occasionnellement)
    • les blattes
    • les teignes de ruche
    • les drosophiles.

    Ce genre de reptile doit être nourri une à deux fois par jour selon l’espèce. Les Pogonas vitticeps, ou Agames barbus, appartiennent à cette deuxième catégorie. Mais dans tous les cas, le lézard sachant réguler ses repas, il n’a pas tendance à l’embonpoint. Le rationnement n’est donc ni utile, ni conseillé. Laissez un libre accès à la nourriture pendant une bonne demi heure puis retirez tout ce qui n’a pas été consommé. Évitez aussi les proies plus grosses que votre compagnon.

    L'alimentation des lézards insectivores

    Sources :

    http://www.ehow.com/

    http://exoticpets.about.com/

    http://www.schoolvendors.com/

    http://www.howtodothings.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015