Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Assurer mon chat : est-ce nécessaire et quelles précautions prendre ? (santé)

    Assurer mon chat : est-ce nécessaire et quelles précautions prendre ? (santé)De sa naissance à la fin de ses jours, un chat occasionne à son maître de nombreux frais vétérinaires. De plus, il peut être confronté à différents « accidents » de la vie (maladie, blessure) dont le coût atteint parfois des sommes mirobolantes. Mais alors, il est souvent trop tard pour réagir et assurer son animal.

    Aussi devez-vous réfléchir à cette possibilité dès l’arrivée de votre matou chez vous. Il doit être âgé d’au moins deux mois, mais de moins de cinq ans, mais cela peut varier légèrement selon la structure choisie. Jusqu’à huit ans, l’assurer reste encore possible, mais à des conditions souvent moins avantageuses. Faites pucer votre chat avant de chercher à l’assurer, car cette précaution est obligatoire, de par le code des assurances.

    Assurer mon chat : est-ce nécessaire et quelles précautions prendre ? (santé)En revanche, ces frais ne sont pas toujours pris en charge, ainsi que ceux de castration. La stérilisation est souvent considérée comme étant « de confort » si elle ne survient pas suite à un problème de santé, rendant alors la prise en charge difficile. De même, si l’animal souffre d’une pathologie avant la souscription du contrat, vous ne pourrez obtenir le remboursement des frais générés par les conséquences de cette affection, d’où l’intérêt de s’y prendre très tôt dans la vie du chat.

    Renseignez-vous également en ce qui concerne les franchises et plafonds de soins éventuels, pour ne pas être pris au dépourvu. Le montant maximum remboursé pour une euthanasie par par exemple être limité. Les visites annuelles et rappels de vaccins ne sont pas toujours pris en charge non plus.

    Conclusion, si vous désirez protéger votre compagnon des mauvaises surprises que la vie lui réserve et vous épargner certaines dépenses, mieux vaut prendre le temps de vous documenter. Votre vétérinaire peut également être de bon conseil quant à certaines garanties à privilégier par rapport à d’autres. Apportez votre témoignage si vous avez souscrit ce type d’assurance pour votre animal.

    Assurer mon chat : est-ce nécessaire et quelles précautions prendre ? (santé)

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015