Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : comment aider nos chats à traverser un deuil, la perte d’un être cher ?

    Comportement : comment aider nos chats à traverser un deuil, la perte d'un être cher ?Nos chats peuvent exprimer le deuil par différents troubles comportementaux. L’apathie, le manque d’appétit ou les miaulements persistants sont les plus courants. Il ne faut pas minimiser ces manifestations, ou compter sur le temps qu’ils mettront à se remettre. En revanche, plus la part est laissée au maintien des habitudes, mieux il parviendra à passer outre ce cap difficile.

    Il faut essentiellement faire preuve de vigilance. Un refus de nourriture qui se poursuit plusieurs jours met en danger la santé de nos félins, qui peuvent développer une lipidose hépathique (maladie du foie). Le fait de servir les rations tièdes, ou arrosées de jus de viande, peut alors attiser leur appétit.

    Comportement : comment aider nos chats à traverser un deuil, la perte d'un être cher ?Rester à proximité durant leur repas peut également contribuer à les rassurer. Une modification dans le choix des aliments proposés n’est pas recommandée en revanche, car ils peuvent engendrer des troubles digestifs. Si au-delà de trois jours l’anorexie persiste, il faut impérativement consulter un vétérinaire.

    Les activités partagées avec nous sont également bénéfiques. Les jeux interactifs, caresses et séances de brossage apportent du bien-être et sont par conséquent, indirectement, des sources de réconfort. De plus, ne cherchez pas à remplacer aussitôt l’être disparu. Accepter l’absence exige du temps, et dans le délai un nouvel arrivant serait sans doute très mal perçu. De plus, cela risque fort d’augmenter encore la part de stress des chats présents.

    Enfin, il est probable que le temps passé à sentir le compagnon mort participe au deuil, à la compréhension de sa perte définitive. Il ne faut donc pas refuser à nos chats le droit de faire leurs adieux, si cela peut leur apporter un quelconque soulagement. La phase de deuil conduit parfois à des changements radicaux dans le comportement, qui méritent également l’attention d’un vétérinaire. Lorsque ceux-ci se prolongent, l’intervention d’un comportementaliste est parfois nécessaire.

    Comportement : comment aider nos chats à traverser un deuil, la perte d'un être cher ?

    Source : http://www.fabcats.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015