Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comment choisir la pompe à eau d’un aquarium ? (fonction, type, puissance)

    Comment choisir la pompe à eau d'un aquarium ? (fonction, type, puissance)Dans un aquarium, la pompe à eau permet de créer des courants, d’aérer l’eau et d’assurer la filtration en imprimant un mouvement au travers des masses filtrantes.

    Lorsque l’eau est soumise à l’action de ce type de pompe, il est possible de créer un effet de vague à la surface, ce qui est déconseillé lorsque l’aquarium abrite des Labyrinthidés. Il est à noter que ce type d’appareil déplace davantage d’eau qu’une pompe à air, ce qui optimise l’oxygénation, en dépit du faible nombre de bulles produit.

    Chez certaines espèces, la présence d’un courant plus ou moins fort dans la cuve est essentielle, sans compter que les déchets organiques, ainsi soulevés, sont plus facilement acheminés vers le système de filtration pour y être traités, ce qui limite leur accumulation. Lorsque la pompe est placée dans le bac de filtration, elle y aspire directement l’eau pour lui permettre de ressortir filtrée dans la cuve. Les courants produits sont très utiles à certains invertébrés marins pour rester propres et recevoir de la nourriture.

    Comment choisir la pompe à eau d'un aquarium ? (fonction, type, puissance)Il n’en va pas de même pour les espèces originaires de fleuves, qui vivent dans un milieu soumis à un courant unidirectionnel, que de celles vivant dans les récifs, pour qui la norme est un courant alternatif. C’est pourquoi il existe dans le commerce spécialisé des pompes rotatives, qui pivotent d’un côté à l’autre en continu, créant des variations directionnelles du jet, un léger flux et reflux de l’eau. En utilisant des minuteurs reliés à deux pompes voire davantage, il est également possible de programmer des allumages et extinctions successifs pour obtenir un effet similaire.

    Quelle que soit la pompe choisie, elle doit correspondre au volume d’eau concerné. Dans le cadre d’un filtre ou d’un écumeur, cela se compte en volume d’eau traité par heure. La position de la pompe compte également, puisque seul un modèle extrêmement puissant peut aspirer un volume d’eau important tout en étant placé plus bas que l’aquarium (pompe externe), la gravité dictant sa loi. Si la pompe est destinée à un bac récifal, elle doit résister à la corrosion. Notez à ce titre que si un modèle destiné à l’eau salé peut être employé en eau douce, l’inverse ne fonctionne pas.

    Enfin, lorsque cela est possible, investissez dans une pompe un peu plus puissante que votre aquarium ne l’exige. Cela lui permettra de fournir moins d’efforts pour traiter le volume visé et donc de fonctionner plus longtemps. Un appareil trop faible tendrait à forcer en permanence et tomberait plus rapidement en panne, générant une nouvelle dépense à moyen terme.

    Comment choisir la pompe à eau d'un aquarium ? (fonction, type, puissance)

    Sources :

    http://www.tfhmagazine.com/

    http://reefkeeping.com/

    http://www.firsttankguide.net/

    http://diy.stackexchange.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015