Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : écoulements des yeux, ou larmoiements, chez les chats (causes, symptômes, traitement)

    Santé : écoulements des yeux, ou larmoiements, chez les chats (causes, symptômes, traitement)Les chats ne produisent pas de larmes. C’est pourquoi, lorsqu’un écoulement se produit au niveau des yeux, il faut y porter une attention particulière. Lorsque leurs yeux sont larmoyants, que cela coule sur les côtés de leur museau en colorant les poils, il faut identifier la cause afin de déterminer au plus vite quel est le traitement devant être administré.

    Différentes causes peuvent expliquer ce phénomène. Si l’oeil semble rougi, il est probable qu’il soit irrité, ce qui explique alors les excrétions oculaires observées. Si au contraire, aucune rougeur n’est perçue, le drainage du système lacrymal est sans doute responsable. Lorsque les substances générées sont collantes et que leur présence est également constatée au niveau des narines, cela indique généralement un rapport avec une infection respiratoire.

    Santé : écoulements des yeux, ou larmoiements, chez les chats (causes, symptômes, traitement)Les chats souffrant d’une occlusion nasolacrymale ont un blocage au niveau du système de drainage lacrymal qui provoque l’apparition de  » larmes  » . Cette hypothèse est envisagée lorsque les symptômes persistent, sans que des signes d’irritation n’apparaissent. Elle peut être la cause d’une malformation, mais résulte le plus souvent de la cicatrisation des paupières, suite à une bagarre entre félins. Le temps restant, elle est le fait d’une infection chronique et se caractérise par des sécrétions épaisses, dues à la présence de poussière ou de graminées.

    Seul un vétérinaire peu s’assurer que le système de drainage lacrymal de nos chats fonctionne correctement. Pour cela, il dépose quelques gouttes de fluorescéine dans le bord interne de l’oeil, puis regarde si la substance sort par les narines. Si tel n’est pas le cas, cela signifie qu’il y a une obstruction entre les deux. Le praticien doit alors identifier le point de blocage, notamment grâce à une sonde.

    Notez cependant que les races à museau court sont les plus sensibles à ce type de problème. C’est le cas notamment des Persans ou des Himalayens, dont le canal lacrymal est plus court que la moyenne, étant donné la structure de leur museau. En cas d’infection chronique, le vétérinaire aura recours à des antibiotiques, comme la Tétracycline. Mais ce traitement ne convient pas aux chatons en pleine croissance ou aux femelles gestantes, car il peut entraîner des problèmes de développement osseux et dentaire.

    Santé : écoulements des yeux, ou larmoiements, chez les chats (causes, symptômes, traitement)

    Source : http://www.medicinenet.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015