Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le Barbu de Sumatra, ou Puntius tetrazona

Le Barbu de sumatra, ou Puntius tetrazonaLe Barbu de Sumatra, ou Puntius tetrazona, est originaire d’Asie du Sud-Est. On le rencontre à Sumatra, Bornéo, mais aussi en Thaïlande et en Indonésie. Il a été identifié en 1855 par un ichthyologiste du nom de Pieter Bleeker. Il appartient à la famille des Cyprinidés.

Il en existe trois variétés nées de l’hybridation en captivité : l’une verte (voir photo ci-dessous à droite), la seconde dorée et l’autre albinos. Il mesure 7 cm et peut vivre jusqu’à trois ou quatre ans en moyenne. Sa silhouette est relativement plate et oblongue. La couleur de base est argentée, avec en alternance de larges bandes noires. Les nageoires pelviennes sont rouges translucides, tandis que les pectorales sont transparentes. Les nageoires anales et dorsales sont transparentes et rayées de noir. Le nez du mâle est rouge et une ligne de la même couleur est visible sur le bord de la partie noire de sa nageoire dorsale. La femelle offre un ventre d’allure plus rebondie et sa nageoire dorsale est presque complètement noire.

Le Barbu de sumatra, ou Puntius tetrazonaIl évolue au milieu de l’eau. La température du bac doit être de 22 à 27 °C et son pH compris 6 entre et 8. Un volume minimum de 85 litres est nécessaire pour sa maintenance. Il aime se déplacer en groupe, aussi faut-il accueillir au moins 5 à 6 sujets dans le même aquarium pour le sécuriser. A défaut, il peut se retourner contre les autres occupants ou grignoter les nageoires les plus volumineuses. Il faut éviter de l’associer à des espèces moins vives ou de taille inférieure, telles que les guppys ou les gouramis, ainsi qu’à des Labéos. En revanche, il peut sans crainte partager son espace avec d’autres Barbus, des Rasboras ou des Loches.

C’est un poisson très vif et actif et une espèce omnivore. Tous les types d’aliments, carnés ou non, du commerce lui conviennent, pourvu que son régime soit varié. Les courgettes cuites et la laitue remportent aussi un certain succès.

Très prolifique, le Barbu de Sumatra peut aller jusqu’à doubler sa population en l’espace de quinze mois. Il suffit de laisser les couples se former puis d’attendre que la ponte survienne. Il faut alors retirer les parents si vous souhaitez avoir une chance de conserver des petits en vie. Ce poisson a d’ailleurs tendance à dévorer aussi bien ses propres oeufs que ceux des autres.

Les alevins doivent être nourris avec des nauplies d’artémias et des infusoires. Un adulte est reconnaissable grâce à sa taille (au minimum 2 ou 3 cm). Cela correspond à des sujets âgés d’au moins sept semaines.

Le Barbu de Sumatra est disponible à un prix raisonnable chez tous les bons revendeurs en aquariophilie, d’autant plus qu’il est la 10 ème espèce de poisson d’eau douce la plus vendue au monde.

Le Barbu de sumatra, ou Puntius tetrazona
Sources :

http://www.aquaticcommunity.com/

http://theaquariumwiki.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015