Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

La poule Marans, une pondeuse aux oeufs d’or

La poule Marans, la pondeuse aux oeufs chocolatLa poule Marans est originaire des marais poitevins. Elle est apparue au nord de La Rochelle dans les années 1920, près de la ville de Marans, dont elle porte aujourd’hui le nom. La race a été fixée vers 1930.

La Marans est une volaille de taille moyenne, relativement corpulente. Son plumage et ses ailes sont plaqués contre con corps. Ses pattes peuvent être plus ou moins emplumées suivant les sujets. Le dimorphisme sexuel se traduit par la tête plus longue du coq, dont le dos forme une pente légère vers la queue, qui est quant à elle courte et légèrement orientée vers le haut. Une large crête épaisse surplombe le dessus de sa tête. Chez la poule en revanche, la crête est fine et verticale et l’abdomen est large, tout comme la poitrine. Le mâle pèse 3,5 à 4 kilos, et la femelle 2,6 à 3,2 kilos.

De nombreuses couleurs sont admises en France, dont le bleu cuivré, le bleu argenté, l’herminé, le froment doré, le noir cuivré, le noir argenté, le saumon doré, le saumon cuivré, le saumon argenté et le splash (blanc moucheté de gris). Ses oeufs ont la particularité d’être rouges à chocolat.

Docile, familière et active, c’est l’un des fleurons des poulaillers. Elle est relativement silencieuse, un atout pour les amateurs du genre n’ayant pas la chance de vivre en rase campagne, et sa santé robuste lui permet de tolèrer les climats rigoureux.

La poule Marans, la pondeuse aux oeufs chocolatLa poule Marans, la pondeuse aux oeufs chocolat

Elle est élevée tant pour sa chair que pour ces derniers. Les éleveurs cherchent à obtenir une coquille d’œuf ayant la coloration la plus sombre possible. Pour y parvenir, ils sélectionnent les poussins issus des oeufs les plus bruns, puis les apparient à d’autres présentant la même particularité. Toutefois, une poule de cette race peut pondre des oeufs de différentes couleurs, du blanc au brun.

Avec 150 oeufs en moyenne par an, c’est une pondeuse exceptionnelle, au point d’être surnommée « poule aux oeufs d’or » . Ses oeufs pèsent jusqu’à 80 g et ont une coquille particulièrement épaisse, ce qui permet de les conserver plus longtemps que la moyenne. Le revers de la médaille est que l’éclosion est parfois rendue difficile pour les poussins. Elle apprécie les perchoirs placés autour de 80 cm de haut, ce dont il faut tenir compte dans les aménagements qui lui sont destinés. C’est un animal docile et sans agressivité.

La poule Marans, la pondeuse aux oeufs chocolat

Sources :
http://poultrykeeper.com/
http://www.mypetchicken.com/

4 réponses à La poule Marans, une pondeuse aux oeufs d’or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015