Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La croissance des jeunes chouettes effraies de la naissance au sevrage

    La croissance des jeunes chouettes effraies de la naissance au sevrageLa croissance d’une chouette est le fruit d’un long processus qu’il est intéressant d’observer. Au gré de nos errances forestières, nous pouvons être amenés à observer ces oiseaux majestueux à différentes étapes de leur croissance. Il est alors intéressant de pouvoir évaluer leur âge, ne serait-ce que pour l’intérêt documentaire de la chose.

    Il y a entre trois et six petits par nichée. Mais lorsque la nourriture vient à manquer, il peut ne s’agir que de deux, alors que lorsqu’elle abonde, il peut y en avoir jusqu’à sept. A l’éclosion et jusqu’à la sortie du nid, les jeunes effraies ne font que manger, dormir et produire des fientes, que leurs parents retirent pour conserver un nid propre.

    Dès trois semaines, elles sont beaucoup plus actives et commencent à jouer comme des chatons. A cinq semaines, elles courent, sautent, s’élancent, sifflent et font claquer leur langue, bougeant leur tête d’un côté à l’autre, parfois jusqu’à la tourner complètement vers l’arrière. Un soyeux duvet blanc cassé recouvre alors entièrement leur corps. Les plumes de vol commencent à faire leur apparition timide. Il est étonnant d’observer qu’à cet âge les oisillons se tiennent parfaitement immobiles lorsqu’un intrus les touche, parfois couchés, pour tromper les sens de leur prédateur supposé.

    La croissance des jeunes chouettes effraies de la naissance au sevrageLa croissance des jeunes chouettes effraies de la naissance au sevrage

    C’est en général entre cinq et huit semaines que les premiers accidents de chute du nid commencent. Les petites chouettes sont alors vives et bien nourries. Elles s’agitent tellement qu’il n’est pas rare de les retrouver à terre. Les parents continuent alors à les nourrir au sol. Mais si d’autres petits sont encore au nid à ce moment là, les parents cessent généralement de s’en occuper, les laissant mourir de faim pour se concentrer sur les plus vigoureux, qui auront de meilleures chances de parvenir à l’âge adulte.

    A l’âge de neuf semaines, la plupart ont déjà tenté un premier envol, et une semaine plus tard, ils maîtrisent parfaitement les lois de l’aéronautique. Au cours de cette période, leur principale activité consiste à apprendre la chasse, en fonçant sur tout ce qui bouge, feuilles et frères et soeurs en tête, leur ombre aussi parfois, comme en témoigne la vidéo qui suit.

    Dès la douzième semaine, leurs parents réduisent sensiblement la quantité de nourriture qu’ils leur distribuent. Durant la journée, les jeunes rapaces se perchent généralement à proximité de leur nid d’attache. Il semble que le fait de se retrouver mouillées une fois ou deux leur apprenne rapidement tout l’intérêt qu’il peut y avoir à trouver un abri sec où se reposer. Entre onze et douze semaines les jeunes effraies se séparent, et à quatorze semaines, presque toutes ont quitté leurs parents définitivement. Elles sont sevrées.

    La croissance des jeunes chouettes effraies de la naissance au sevrage

    Source : barnowltrust

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015