Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
février 2014
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Comment les oiseaux se nourrissent-ils dans la nature ? (stratégie alimentaire)

Comment les oiseaux se nourrissent-ils dans la nature ?Tous les oiseaux se montrent ingénieux et dépensent de l’énergie pour se nourrir et chasser. Selon les espèces, ils chassent le jour ou la nuit, dans toutes sortes d’environnements, et mangent des aliments différents. Certains grattent le sol, d’autres attrapent leur proie en plein vol. Certains plongent dans l’eau, d’autres préfèrent subtiliser les réserves d’un congénère. Certains se nourrissent dans les arbres, et d’autres au sol. La forme du bec en dit long sur leur alimentation.

Épais, recourbé et lourd, l’oiseau sera un prédateur. Long, pointu et lourd, il sera l’arme idéale pour saisir batraciens et poissons. Court et épais, il servira à briser les coquilles. Court et fin, il permettra de se délecter d’insectes. L’alimentation des oiseaux varie aussi selon les saisons.

Certaines espèces chassent selon la méthode du rabattage. Le héron garde-bœuf des plaines africaines suit les grands herbivores pour manger les sauterelles et autres insectes que les mammifères font bouger lors de leurs déplacements. Les grands herbivores acceptent aussi que le pique bœuf se pose sur eux pour les débarrasser de leurs parasites (tiques, puces…) et les grands mammifères offrent une forme de protection aux oiseaux, qui ne seront pas menacés par les prédateurs tant qu’ils resteront sur eux. Le batara rayé (cf photo ci-dessous à droite) suit les colonies de fourmis légionnaires, pour manger les insectes que les fourmis dérangent dans leur passage.

Comment les oiseaux se nourrissent-ils dans la nature ? (stratégie alimentaire)Les oiseaux consomment aussi toutes sortes de végétaux. Certains oiseaux, comme le dindon sauvage, le sporophile (cf photo au début de cet article) et le diamant mandarin, se nourrissent de graminées. Le toucan, le cotinga, et le tangara préféreront les fruits, alors que le souimanga préfère le nectar. Oie et canard se nourriront de plantes aquatiques et d’algues. Le tétras ont un régime très varié, car il consomme plus de 350 variétés de plantes. Toutefois, tous ces oiseaux sont nécessaires aux végétaux, car en mangeant les fruits, ils font tomber pépins et noyaux au sol. Cela pourra donner d’autres pousses qui germeront plus vite après avoir traversé le système digestif de l’oiseau. En Australie, il existe même un arbre dont les graines ne lèvent que si elles ont été avalées et évacuées par un casoar.

Certaines espèces cachent des graines et des fruits afin de les manger plus tard, même si une grande partie de ces réserves est appelée à disparaître. Il en existe qui oublient leurs cachettes. Le casse-noix moucheté retrouve à 70% les siennes, y compris sous la neige. La mésange huppée se nourrit avec 60 % des réserves qu’elle a dissimulées. La pie grièche entasse insectes, mulots et petits oiseaux dans des fourches d’arbres ou des buissons. Elle attend parfois 8 à 9 mois pour retourner les manger.

Les insectes font quant à eux le régal de la plupart des oiseaux. Chez les 80000 oiseaux d’Amérique du Nord dont le contenu de l’estomac a été étudié, plus de 88% du volume était composé d’insectes. La majorité des passereaux, soit plus de la moitié des espèces d’oiseaux, sont insectivores. Chez les granivores, comme le gros bec, le bruant et le fringille, les adultes mangent aussi des insectes pendant la nidification, et en apportent aussi à leur petits. Les insectivores se nourrissent de sauterelles, criquets, mouches,moustiques,scarabées, fourmis, abeilles, papillons et demoiselles.

Comment les oiseaux se nourrissent-ils dans la nature ? (stratégie alimentaire)Il existe des oiseaux qui ont besoin de plus de nutriments et se mettent en quête de batraciens et de reptiles. Les hérons, aigrettes,mainates,corvidés et martins pécheurs chassent les batraciens. Certains oiseaux, comme la buse, les chouettes, les corvidés, les hérons et la grue se nourrissent aussi de serpents et lézards. Le serpentaire appelé aussi secrétaire, est le seul rapace à ne se nourrir pratiquement que de serpents et lézards. Les buses et les aigles achèvent souvent les serpents en les lâchant à une grande hauteur. La buse rousse (cf photo ci-contre à gauche) décapite le serpent pour éviter sa morsure venimeuse. Le venin ne suffit pas pour décourager l’aigle royal de consommer des reptiles et en offrir à ses petits. Mais il arrive parfois que les oiseaux consommateurs de serpents périssent d’une morsure de serpent.

Les oiseaux marins se nourrissent principalement de poisson mais aussi d’autres oiseaux (plongeon, grèbe, héron, butor et certains aigles). Quelques passereaux, comme le moqueur-chat et la paruline des ruisseaux, se laissent tenter d’en manger un au passage, tandis que le cingle se nourrit uniquement de poisson et d’œufs de poisson de torrents. Les piscivores choisissent les petits poissons et crustacés pour leur progéniture, et gardent pour eux les plus gros. Pour nourrir ses petits, le macareux et la sterne tiennent les poissons et les crustacés dans leur bec, alors que le goéland ou la mouette les transportent dans leur gosier. Les albatros et les cormorans les emmagasinent dans leur estomac, alors que le puffin digère son poisson pour en tirer une huile qui nourrira ses rejetons.

Les méthodes de pêche de chaque espèce d’oiseau diffèrent. Le pétrel, le puffin et l’albatros saisissent les poissons qui nagent en surface, tandis que la sterne et le fou fondent en piqué d’une grande hauteur et que le cormoran poursuit ses proies en nageant sous l’eau. Enfin, les fouisseurs (huîtrier, goéland, mouette et limicoles), extraient les coquillages et crustacés du sable.

Les petits des oiseaux marins restent longtemps auprès de leur parents,même après avoir quitté le nid pour apprendre à pêcher. Les parents continuent à les nourrir en les formant à devenir indépendants. Les jeunes frégates restent ainsi avec leurs parents entre 4 mois et un an. Quand elles arrivent à pêcher leur repas, il leur reste encore à apprendre à voler les poissons d’autres oiseaux marins, ce qui exige une dextérité et une aisance en vol qui s’améliora avec le temps. Les jeunes fous et les sternes seront encore sous la coupe de leurs parents 6 mois après l’apprentissage des plongeons, le temps de maîtriser les difficultés et la complexité d’une telle manœuvre.

Comment les oiseaux se nourrissent-ils dans la nature ? (stratégie alimentaire)

Source : « Encyclopédie les oiseaux », éditions Milan

2 réponses à Comment les oiseaux se nourrissent-ils dans la nature ? (stratégie alimentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015