Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Un jouet d’automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noix

    Jouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noixC’est l’automne, la saison où les noix tombent à nos pieds et où les branches se mettent à nu en perdant leur feuillage.

    Tâtant depuis peu de la scie et de la perceuse, j’ai regardé autrement  ces matériaux offerts par la nature.

    Je me suis donc lancée dans une petite confection visant à distraire mon diablotin de perroquet à partir de matériaux de récupération.

    Pour réaliser ce jouet-mobile, il faut :

    • une bobine de lien en papier (ou autre)
    • une branche de noisetier
    • de belles moitiés de coquilles de noix
    • deux mini-gobelets en carton
    • du papier de soie
    • des graines de tournesol
    • une perceuse
    • une scie sauteuse

    Jouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noixJouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noixJouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noix

    Il faut commencer par scier la branche de noisetier en rondelles plus ou moins fines, en gardant un morceau plus long qui servira de sommet pour le mobile. Une fois les rondelles obtenues, un trou central doit être percé dans chacune d’entre elles ainsi que dans les demi-coquilles de noix. Chacune des extrémités de la barre supportant le mobile sera également perforée.

    L’étape suivant consiste à couper deux brins de lien en papier de la longueur désirée, sur lesquels il faut alors enfiler une alternance de rondelles de noisetier et de demi-coquilles de noix. Il est important de prendre soin de reconstituer la noix entière pour y « cacher » un pochon en papier de soie garni de graines de tournesol. On y enfile également les mini-gobelets de carton préalablement percés de deux trous latéralement, que l’on aura pris soin de percer également au fond pour y glisser un nouveau lien qui, une fois noué sur une coquille et une rondelle, retiendra à l’intérieur du gobelet un autre pochon de friandises.

    Jouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noixJouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noix

    Pour terminer, on enfile la barre sur les deux brins, et on noue l’ensemble en y ajoutant un mousqueton. Les deux pans du mobile pourront être parfaitement identiques comme c’est le cas ici, ou bien alors au contraire dépareillés si l’on veut augmenter l’imprévu pour notre compagnon à plumes.

    En mettant trois matériaux de dureté différente à disposition, ce mobile offre la possibilité à l’oiseau de donner libre cours à son instinct de gruger et de détruire. En laissant deviner que les coquilles de noix et les mini-gobelets retiennent une surprise, le mobile lui permet de fourrager tout à loisir. Enfin, le mobile possède un dernier atout qui est celui de cliqueter quand on l’agite, de quoi faire le bonheur d’un perroquet « secoueur ». Ce jouet permet donc aussi bien à l’oiseau de canaliser son attention que de se défouler, et d’éviter ainsi l’ennui lié au manque d’activité en captivité.

    « >[youtube http://youtu.be/XfJ5HPSdjCk]

    L’avis de Bob : il est très important pour mon Amazone à front blanc de voir le papier de soie dépasser, car il sait ce que cela veut dire (présence de graines de tournesol) et se précipitera dessus. Une fois repu, son bec plus serein s’intéresse alors aux matériaux avec une préférence pour le noisetier. Mais ce qu’il aime par-dessus tout, c’est le cliquetis des coquilles de noix s’entrechoquant. Mettre beaucoup d’ardeur à secouer son mobile n’est donc pas le signe d’une simple impatience, mais montre plutôt le désir de renouveler sans cesse son plaisir.

    Jouet d'automne à suspendre pour nos perroquets, fabriqué avec des rondelles de noisetier et des coquilles de noix

    Remerciements: merci à angelk de m’avoir mis le pied à l’étrier.^^

    Source : Christine

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015