Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Certains rats sont-ils prédisposés pour mordre ?

Certains rats sont-ils prédisposés pour mordre ?Les rats comptent parmi les animaux de compagnie les plus répandus. Mais leur célèbre l’intelligence ne les dispense pas de pouvoir nous mordre. Peut-on en déduire que certains soient prédisposés pour cela ?

A l’Institut Max Planck pour l’anthropologie évolutive, en Allemagne, le Docteur Federico Becerra a observé qu’ « une souche de rats élevée pour être agressive envers l’Homme mordait souvent et très fort, tandis qu’une autre, apprivoisée, ne mordait jamais ». Chez les sujets de la première catégorie, « les femelles mordent également plus souvent et plus fort que les mâles », ajoute-t-il.

La différence de comportement entre les deux sexes chez les rats non apprivoisés pourrait s’expliquer par une réponse hormonale à une situation de stress. « Les mâles stressés peuvent mordre pour se protéger alors qu’ils sont seuls, tandis que chez les femelles, cela est davantage lié à la protection de la portée, ce qui explique probablement la plus grande agressivité de ces dernières. »

Certains rats sont-ils prédisposés pour mordre ?Pour mener à bien leurs travaux, les scientifiques ont choisi de conserver et accoupler pendant plusieurs générations, les rats les plus agressifs d’une part et les plus doux d’autre part, de façon à former deux souches différant par leur caractère. Etonnamment, en croisant les deux lignées, les descendants femelles obtenus ont également présenté une plus forte tendance à l’agressivité que les mâles.

Mais il ne faut pas pour autant en déduire que de façon générale, les femelles soient agressives. En effet, lors de l’observation des rongeurs apprivoisés de cette étude, les femelles (tout comme les mâles) n’ont jamais mordu les chercheurs. Il en ressort donc que les individus apprivoisés sont tout aussi amicaux avec nous quel que soit leur sexe, bien que cela ne les empêche pas de pouvoir se montrer agressifs entre eux à l’occasion.

Il s’agit là des premières recherches visant en détail les aspects morphologiques et comportementaux de la domestication du rat. La compréhension des changements physiologiques chez cet animal participera à évaluer, à l’avenir, l’impact biologique de la domestication sur les animaux ayant une longue espérance de vie, comme les chiens et les chevaux.

Certains rats sont-ils prédisposés pour mordre ?

Sources :

https://phys.org/

http://www.wideopenpets.com/

https://www.speareducation.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015