Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le Morgan, un cheval né pour plaire

Le Morgan, un cheval né pour plaireLe Morgan est l’une des plus nobles races équines originaires des Etats-Unis, mais aussi l’une des plus anciennes de ce pays.

En 1788, Justin Morgan, instituteur, vient s’installer dans le Massachussets. En 1789, il fait l’acquisition d’un cheval bai, qu’il nomme « Figure ». Cet étalon a donné naissance à l’une des premières races équines américaines et transmis ses gènes à trois fils, Sherman, Bulrush et Woodbury.

Il était utilisé pour le travail dans les champs et le transport car il était endurant, fort et résistant, ce qui regroupait toutes les qualités recherchées à l’époque. Il était très différent des chevaux de trait alors employés dans la région. Plus petit que ces derniers et pourvu de jambes plus courtes que celles des chevaux de course, il les surpassait tous.

Le Morgan, un cheval né pour plaireIl était parvenu à sortir de l’ornière une calèche qu’aucun cheval de trait n’était pu extirper et à cette prouesse se sont ajoutées ses nombreuses victoires à la course, qui ont participé à en faire un cheval de légende. Au décès de Justin Morgan, Figure a surtout été utilisé pour travailler la terre. Il est mort en 1821, à la suite d’un coup de sabot non soigné.

Dans les années 1840, des éleveurs du Vermont et de l’Ouest du New Hampshire se sont attachés à retrouver les descendants de seconde, troisième et quatrième génération de Figure pour poser les jalons de la race devenue « Morgan », en hommage à son premier éleveur.

Vers 1850, les chevaux de sa lignée se monnayaient extrêmement cher et faisaient l’objet d’un commerce largement développé à travers les Etats-Unis.

A l’heure actuelle, il toise 1,45 à 1,57 m au garrot. C’est un animal puissant, intelligent, docile, polyvalent et courageux. Sa tête est expressive avec de fines lèvres, un large front et de grands yeux. Elle est posée sur une encolure fine et légèrement arquée, qui se fond avec le garrot et le dos. Son élégant et délicat port de tête s’accorde harmonieusement avec un corps compact et une silhouette d’athlète.

Le Morgan, un cheval né pour plaireLe Morgan, un cheval né pour plaire

Il excelle comme cheval de loisirs, mais aussi dans la plupart des disciplines équestres. Le modèle actuel est surtout bai, brun ou alezan, mains des sujets noirs, gris ou daim font leur apparition.

Résistant et loyal, il est élevé dans le monde entier et reste accessible. Il aime se faire aimer et s’adapte sans peine au mode de vie de son détenteur. Sociable au-delà de l’imaginable, il cherche avant tout à se lier aux humains qu’il rencontre. Cette nature aimante en fait un destrier né pour plaire, mais aussi un compagnon qui choisit d’être proche de son maître.

Le Morgan, un cheval né pour plaire

Sources :

http://thecutest.org/

http://factsabouthorses.org/

http://stabledays.typepad.com/

http://www.morganhorse.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015