Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Nos chats comprennent-ils ce que nous essayons de leur miauler ?

Nos chats comprennent-ils ce que nous essayons de leur miauler ?Les gestes et les sons manifestés par nos chats sont un fabuleux outil de communication. Ils frottent leur tête ou la font buter contre nous, ferment à demi les yeux, ronronnent ou miaulent. Tout cela constitue un langage complexe où chaque intention et chaque cri est utilisé dans un but précis. Or, nombreux sont les maîtres essayant de mimer ce langage en réponse.

La question qui se pose alors est la suivante : nos chats comprennent-ils ce que nous essayons de leur miauler ?

Dès son plus jeune âge, le chat entend ce type de son, tout d’abord venant de sa mère, alors que ses yeux ne sont pas même encore ouverts, puis du reste de ses semblables ensuite. Il peut donc sembler logique de tenter de s’approprier cette « langue de chat » pour partager au plus près la vie de nos félins.

Nos chats comprennent-ils ce que nous essayons de leur miauler ?Après tout, ne miaulent-ils pas lorsqu’ils nous réclament à manger, s’ennuient ou veulent simplement attirer notre attention ? Lorsqu’ils nous saluent, le « miaou » est en général abrégé en une sorte de « miii ». Faire de même en retour pourrait ressembler à une forme de politesse en somme.

Le souci est que si notre chat nous salue de la sorte et que nous lui répondons à l’identique, il va rapidement réitérer son salut, nous invitant à nous répéter, et cette histoire risque fort d’être sans fin. Cet animal a-t-il toute sa raison ? A moins qu’il ne comprenne pas ce que nous essayons de lui dire, faute d’avoir une bonne prononciation ?

Passée la première réponse, mieux vaut donc choisir de réagir autrement, pour que la discussion ne soit pas stérile. Une caresse peut par exemple donner le change. Mais en rire ne ferait qu’aggraver les choses, car notre bête à moustaches sait parfaitement reconnaître une moquerie.

Un chat nous accepte, voire nous tolère, parce-qu’il pense que nous sommes bien intentionnés à son égard, mais sa confiance est fragile. S’il est parfois probable qu’il ne nous accorde qu’une oreille distraite, il est certain qu’il nous écoute. Il lit sur notre visage avant même que nous n’ayons dit un mot. Le fait de communiquer avec nous témoigne du lien créé, et si pour cela nous estimons normal de balbutier son langage à notre tour, miauler et ronronner maladroitement, il saura apprécier cet effort et nous comprendra, en dépit de notre diction approximative.

Nos chats comprennent-ils ce que nous essayons de leur miauler ?

Sources :

http://mymeowa.com/

http://consciouscat.net/

http://www.catster.com/

https://www.bustle.com/

http://www.catster.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015