Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Ara hyacinthe, ou Anodorhynchus hyacinthinus, perroquet roi

    Le Ara hyacinthe, ou Anodorhynchus hyacinthinus, perroquet roiLe Ara hyacinthe, ou Anodorhynchus hyacinthinus, est incontestablement le plus majestueux des perroquets, mais également un Phoenix en sursis.

    Originaire du Brésil, du Paraguay et de Bolivie, il mesure jusqu’à 1 m de long pour 1,250 kilos, ce qui fait de lui le plus grand du genre connu au monde. Son espérance de vie avoisine les 50 ans. Son plumage se caractérise par un bleu roi uniforme, qu’il est le seul à arborer en dehors du Ara de Lear. Son bec est noir et sa mandibule supérieure particulièrement imposante. La mandibule inférieure et le contour de ses yeux sont bordés d’une peau nue de couleur jaune vif.

    A l’état sauvage, il vit en couple, dans des colonies de 6 à 25 individus. Il se nourrit surtout des noix de certaines variétés de palmiers (Suagrus commosa et Attalea funifera). Il établit son nid dans les grands arbres situés dans le Pantanal ou dans les parois rocheuses.

    Le Ara hyacinthe, ou Anodorhynchus hyacinthinus, perroquet roiLa saison de la reproduction court entre juillet et décembre. Les petits ont besoin d’être habitués le plus tôt possible à ne pas resserrer trop fort l’étreinte de leur bec. En effet, ils ont tendance à beaucoup l’utiliser et ne sentent pas leur force, ce qui étant donné leur taille, pourrait être un problème à défaut d’éducation. Il est fortement conseillé d’adopter cette espèce peu après le sevrage de ce fait, pour veiller à lui procurer la meilleure socialisation possible.

    La croissance de cet oiseau est très longue, puisqu’il met près de cinq ans à atteindre sa taille définitive. Étonnamment, il est sexuellement mature autour de quatre ou cinq ans, mais n’est pas réellement apte à se reproduire avant environ 10 ans.

    La personnalité du Ara hyacinthe est aussi haute en couleurs que son plumage. Il est parfois très bruyant, ce qu’il faut apprendre à canaliser en l’éduquant. Cependant, il semble plus calme et posé que la plupart des Aras.

    Jugez de sa « douce » voix sur cette vidéo :

    De plus, il a un très grand besoin de gruger, et comme peu de choses résistent à son grand bec, cela peut être assimilé à de la destruction massive s’il est lâché sans surveillance au milieu d’un salon. De ce fait, il a besoin de jouets aussi grands que solides, pour mettre à l’épreuve ses mandibules.

    Le Ara hyacinthe, ou Anodorhynchus hyacinthinus, perroquet roiLa cage doit être la plus grande possible, à l’instar de la taille de l’animal. Votre budget, seul, en déterminera les limites, car ce perroquet est très actif. D’une grande intelligence, il peut apprendre de nombreux tours, qui contribueront à renforcer les liens avec son maître. Une fois uni à son humain, il se montre particulièrement affectueux et attachant. Il peut se lier à l’ensemble de la famille et se montre tolérant vis à vis des inconnus.

    Il n’en reste que 2500 à 5000 dans la nature. Il est pourchassé pour être vendu en tant qu’animal de compagnie, car son prix se négocie juqu’à 25000 euros dans certains pays. Cela rend sa protection très difficile à l’état sauvage, l’appât du gain étant particulièrement motivant pour les trafiquants. C’est aussi la raison pour laquelle il n’est pas très répandu chez les particuliers, tout le monde ne pouvant pas s’offrir un tel compagnon, fut-il issu d’un élevage. Cet oiseau est en annexe I de la CITES. Sa détention exige l’obtention d’une Capacité.

    Le Ara hyacinthe, ou Anodorhynchus hyacinthinus, perroquet roi

    Sources :

    http://www.cites.org/

    http://hyacinthmacaw.org/

    http://www.petparrot.com/

    http://www.parrotshow.biz/

    http://www.allmacaws.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015