Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le Padda, ou Calfat (Padda oryzivora)

Le Padda, ou Calfat (Padda oryzivora)Le Padda, ou Calfat (Padda oryzivora), est originaire de Bali et Java. Cet oiseau de 13 à 15 cm pour environ 25 g peut vivre entre 7 et 9 ans et possède toutes les qualités requises pour être apprécié en volière.

Son plumage est toujours impeccablement découpé à l’exception des périodes de mue et des problèmes de santé. Chez le phénotype sauvage, le « Java gris » , le dos et ses ailes sont gris avec le dessous du corps couleur taupe. La tête est noire, à l’exception de deux taches blanches parfaitement symétriques situées sur les joues. Le bec est rouge et épais, taillé pour casser l’enveloppe des graines dont il se nourrit ; les pattes sont rosées.

Un large panel de mutations existent, comme le blanc, le silver ou l’agate. Le dimorphisme sexuel (différence entre les sexes) est très subtil, ce qui ne facilite pas toujours l’identification. Le mâle chante davantage et exécute une sorte de danse. Chez le mâle adulte, la couleur du bec est quant à elle généralement plus sombre.

Le Padda, ou Calfat (Padda oryzivora)Une cage de 100 X 60 X 40 cm est le minimum pour accueillir décemment un individu ou un couple. 12 à 14 heures de lumière par jour lui sont nécessaires. Un mélange de graines pour perruches allié à des branches de millet constituent son menu idéal car un mélange pour oiseaux exotiques le conduirait à trier les graines, ne mangeant les plus petites qu’en dernier ressort.

Il apprécie également les fruits et légumes, notamment les pommes, la laitue, les épinards et les carottes râpées (voir notre liste). Un os de seiche lui apporte du calcium. Du grit additionné de poudre de charbon actif doit mis à sa disposition dans une coupelle. Certains recommandent aussi de lui donner des petits pois, du riz et du poulet, le tout sans sel ni graisse. Une pâtée aux oeufs peut être proposée de temps à autre.

Le Padda, ou Calfat (Padda oryzivora)Dans la nature, sa population est en déclin, bien qu’elle ne soit pas menacée. Il se reproduit plus ou moins toute l’année et jusqu’à trois fois par an, avec une certaine prédilection pour le printemps et l’automne. Le nid est garni de mousse, fibres de noix de coco, brins d’herbe et de quelque duvets.

La nichée compte entre 4 et 8 oeufs. Les deux parents se relaient durant 28 jours pour couver durant la journée, mais la mère s’en occupe seule la nuit. Les petits sortent du nid lorsqu’ils peuvent voler et y reviennent pour dormir la nuit. Ils sont sevrés quatre semaines après leur venue au monde. C’est une espèce très prolifique. Il n’est pas rare de voir un couple se défaire et d’autres se former.

C’est l’un des oiseaux de volière les plus répandus. Il est facile à maintenir, ce qui en fait un candidat idéal pour un débutant. Il est pacifique et peut partager une volière communautaire avec d’autres espèces, idéalement du même gabarit. Il préfère d’ailleurs vivre en groupe. En commençant à l’apprentissage très tôt, certains parviennent à en faire un compagnon très familier.

Le Padda, ou Calfat (Padda oryzivora)

Sources :

http://www.efinch.com/

http://www.zebrafinch.com/

http://www.finchforum.com/

http://www.birdcare.com.au/

http://www.petinfoclub.com/

http://www.feathersnfurshoppe.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015