Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    décembre 2015
    L M M J V S D
    « Nov   Jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  

    Tondre son cheval en hiver est-il utile ?

    Tondre son cheval en hiver (utilité)L’hiver arrive et certains chevaux vont être tondus. Cela peut sembler paradoxal mais en général, il en va ainsi de ceux qui travaillent.

    Dès octobre ou novembre, les chevaux développent une couche de poil supplémentaire, ce qui leur donne l’aspect de nounours. Le fait de les faire travailler avec cette doudoune naturelle les fait beaucoup transpirer. L’encolure, les épaules, le poitrail, le ventre et la zone de passage de la sangle sont les plus exposés à la sudation. Or, une fois le poil mouillé, il est long à sécher et l’animal peut attraper un coup de froid, même s’il est couvert avec du nid d’abeille ou frictionné avec de l’alcool à brûler. Il faut donc adapter son pelage suivant le type d’exercice qui lui est demandé.

    Tondre son cheval en hiver (utilité)Le tablier est souvent est choisi pour les chevaux et poneys de club vivant en box. Les reins étant protégés, ils n’ont pas besoin de couvre-rein pour sortir. Cette tonte peut aussi se faire en laissant la partie haute de l’encolure et la tête non tondues. Suivant la région, cette tonte n’implique pas l’usage d’une couverture.

    La tonte de course, aussi dite « en manteau », vise l’ensemble du corps à l’exception de la croupe, du dos et des reins.

    La plus courante est la tonte de chasse. Elle laisse le poil au niveau des membres pour éviter les écorchures faites par les ronces, du garrot pour limiter les irritations et à l’emplacement de la selle pour soulager le dos du poids du cavalier, comme le ferait un tapis de selle « naturel ».

    La tonte intégrale se voit principalement sur les chevaux de compétition. Le corps est tondu dans son ensemble.

    Tondre son cheval en hiver (utilité)Afin de parer au froid, il est nécessaire de sortir son cheval avec un couvre-reins le temps de l’échauffement. Pour remplacer le poil d’hiver, il faut également lui mettre une chemise durant la journée.

    Une fois le soir venu, la température descend encore. Pour le protéger du froid, il faut ajouter à la chemise une couverture.

    Certains chevaux ne faisant pas beaucoup de poil l’hiver, il est nécessaire de leur mettre une couverture et de ne pas les tondre. L’utilisation d’une chemise permet quant à elle de ralentir la repousse, donc limiter la fréquence de tonte chez les chevaux n’ayant pas un pelage hivernal trop dense.

    Enfin, il est important de noter que tous les chevaux n’ont pas besoin d’être tondus. Ceux restant au pré et qui ne sont pas souvent sollicités, qu’il s’agisse de monte ou d’attelage, ne sont pas concernés. Seuls ceux restant au box et faisant l’objet de séances de travail régulières doivent l’être.

    Tondre son cheval en hiver (utilité)

    Sources :

    adrenaline06

    http://www.naylors.com/

    http://www.doranna.net/

    http://summit-equine.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015