Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
décembre 2015
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Alimentation : comment faire accepter de nouveaux aliments à nos perroquets ?

Alimentation : comment faire accepter de nouveaux aliments à nos perroquets ?Les perroquets ont des réactions basées avant tout sur leur instinct. Leur raison et leur expérience n’interviennent qu’en second lieu dans la perception de leur environnement. C’est ce qui leur permet de survivre dans leur milieu naturel.

Mais en captivité, cela met à l’épreuve notre imagination lorsqu’il s’agit de proposer de nouveaux aliments à nos psittacidés. Comment faire comprendre qu’une carotte n’est pas plus dangereuse qu’une courgette, ou un grain de raisin qu’une pomme ? C’est là l’énigme face à laquelle nous sommes souvent confrontés. Dès lors, il faut avoir recours à des trésors de patience et de créativité pour que nos bêtes à plumes acceptent de goûter ce que nous leur proposons.

Faire accepter un nouvel aliment fait en réalité appel à deux référents majeurs pour l’animal, l’instinct de survie, d’une part, qui passe par la méfiance de ce qu’il ne connaît pas, et la confiance qu’il accorde à son humain. Les deux sont étroitement liés dans nos maisons, puisque c’est de notre main que la nourriture est quotidiennement distribuée dans les augets pour faire le plein de nutriments et vitamines.

Alimentation : comment faire accepter de nouveaux aliments à nos perroquets ?Notre perroquet doit avant tout développer sa confiance en notre bon sens concernant le choix de ses aliments. L’un des moyens d’y parvenir est de toujours préparer son repas devant lui, pour le mettre en condition, générer un stimulus alimentaire, notamment par l’utilisation constante du même plat bleu lors des préparations par exemple. Il faut codifier cela, pour qu’il reconnaisse et associe les composants de ce rituel à l’imminence d’un bon repas.

L’autre élément à intégrer est le mode de préparation. En effet, un même aliment peut revêtir différents aspects suivant qu’il est cru ou cuit, entier ou en morceaux, râpé ou en purée, servi seul ou mélangé à un ou plusieurs autres. Cette dernière option permet d’utiliser comme atout un aliment déjà accepté pour faire découvrir, d’abord à petites doses, quelque chose d’inhabituel.

Par ailleurs, la façon de le présenter compte tout autant. Il est possible de proposer l’aliment tel qu’il a été préparé, sous forme de chop, assemblé en brochette, caché dans un jouet de foraging, ou même en papillote.

D’aucuns parviennent aussi à faire goûter à leurs oiseaux ce qu’il dégustent avec enthousiasme devant eux. Toutes les méthodes ne fonctionnent pas pour tous, aussi toutes sont-elles valables. Le tout est de trouver le moyen de titiller suffisamment la curiosité et l’envie de notre compère pour le pousser à se lancer dans une nouvelle aventure gustative.

Alimentation : comment faire accepter de nouveaux aliments à nos perroquets ?

Source : angelk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015