Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    juillet 2015
    L M M J V S D
    « Juin   Sep »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  

    Comportement : pourquoi les inséparables logent-ils papier ou brindilles sous leurs plumes ?

    Comportement : pourquoi les inséparables logent-ils papier ou brindilles sous leurs plumes ?Il existe un comportement étonnant parfois observé chez un petit psittacidé, l’Inséparable.

    En effet, certains maîtres rapportent régulièrement l’observation de cet oiseau déchirant des lamelles de papier ou des brindilles d’herbe avant de les glisser entre ses plumes, comme pour en ajouter artificiellement.

    Nous nous sommes interrogés sur le sens de ce comportement singulier, qui méritait une explication. Il s’agit en réalité non pas d’une tentative de collecte de plumes ou d’une tentative d’ornement de la part de ce volatile, mais d’un comportement lié à la nidification.

    Voici comment cela se déroule :

    Pour mieux le comprendre, envisageons-le à l’état sauvage ou en captivité, lors de la période de la reproduction. Les perroquets adultes tentent alors de réunir les matériaux nécessaires pour le garnissage du fond de leur nid, en général édifié dans la cavité naturelle d’un tronc d’arbre. Aussi, en captivité, certains oiseaux reproduisent-ils cette façon d’agir par instinct, sans forcément avoir un nid à aménager à leur disposition.

    Comportement : pourquoi les inséparables logent-ils papier ou brindilles sous leurs plumes ?Seuls les adultes sont concernés. C’est le cas des inséparables, qui aiment déchirer des lamelles de papier. Lorsque vient la saison des amours, ils peuvent donc se livrer à un découpage méticuleux de bandelettes, qu’ils essaient ensuite d’insérer sous leur plumage, coincées entre le dessous des ailes et la base de leur queue. Mais s’ils vivent en intérieur et ne sont pas soumis aux variations saisonnières, cela peut devenir pour ainsi dire une sorte d’habitude tout au long de l’année. Ce n’est pas un trouble comportemental pour autant, dans la mesure où cela ne nuit pas à la santé de l’animal.

    Ce procédé permet d’acheminer le précieux matériau jusqu’à leur nid. C’est d’ailleurs non seulement un moyen d’en transporter davantage lors des déplacements, mais aussi de garder le bec libre pour pouvoir grimper en l’utilisant comme troisième patte. Les femelles semblent toutefois plus propices à adopter ce comportement. Si des branchettes ou des brindilles sont à leur disposition elles vont les utiliser de même. Leur aspect final se rapproche alors davantage de celui d’un porc-épic. Chez les perroquets, les inséparables sont les seuls à utiliser ce procédé. Cette petite originalité les rend d’autant plus amusants à observer en période de reproduction.

    Comportement : pourquoi les inséparables logent-ils papier ou brindilles sous leurs plumes ?

    Remerciements : merci à la_lou d’avoir initié cet article.

    Sources :

    http://www.birdboard.com/

    http://www.avianweb.com/

    http://www.animalphotos.me/

    http://www.finegardening.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015