Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Santé : la cécité chez le chien, symptômes et adaptations nécessaires

Santé : la cécité chez le chien, symptômes et adaptations nécessairesLa cécité chez le chien est un problème préoccupant pour les maîtres. Elle peut survenir à tout âge, être consécutive à un accident, une maladie, ou être congénitale. Un chien peut soit naître aveugle, soit le devenir. Cependant, il ne faut pas s’alarmer sur les conséquences, car il peut vivre ainsi sans aucune difficulté majeure. Partez donc du principe que ce n’est pas une catastrophe.

Chez les chiens ayant une vue normale, ce sens n’est déjà pas le plus développé. Pour se guider, ils se basent principalement sur leur ouïe et leur flair, qui sont plus affûtés. La précaution de base avec un compagnon aveugle ou malvoyant est cependant de ne pas le lâcher immédiatement dans un environnement inconnu. Il a besoin de prendre des repaires, sous peine de se blesser. Une reconnaissance des lieux en laisse s’impose au départ. Laissez-lui le temps de sentir, écouter, toucher les contours des obstacles avec sa truffe, pour se familiariser avec le nouveau monde qui l’entoure. Avec le temps et l’habitude, vous pourrez mettre en place des codes qui ajouteront des informations supplémentaires lors de ses promenades en votre compagnie. Un claquement de langue peut signifier l’imminence d’un obstacle, deux claquements qu’il est dépassé. Les ordres  » stop  » ,  » viens  » ,  » à gauche  » et  » à droite  » sont également utiles.

Santé : la cécité chez le chien, symptômes et adaptations nécessairesLorsque la cécité est diagnostiquée à un stade précoce, mettez à profit le temps durant lequel votre animal peut encore y voir pour développer avec lui le langage qui établira les repaires nécessaires à sa nouvelle vie. Il s’habituera ainsi progressivement à tenir compte des informations que vous lui transmettez. Cela peut lui sauver la vie. En effet, tout cela permet de l’aider à anticiper ce qui peut handicaper ses déplacements. La confiance qu’il vous témoigne devient une précieuse alliée pour lui apprendre à vous écouter et le guider. Si vous possédez un jardin, d’autre part, des précautions sont indispensables pour sa sécurité. Posez une clôture hermétique, pour qu’il ne se retrouve pas sur la route par mégarde. S’il y a une piscine, faites de même pour qu’il ne tombe pas dedans. La marche en laisse demeure dans tous les cas le meilleur exercice qui soit pour lui apprendre à utiliser vos yeux lorsqu’il découvre un nouvel espace de jeu.

Hélas, il arrive que l’on suspecte les problèmes de vue à un stade assez avancé. Il est alors facile de tester votre animal. Mettez-le dans une pièce sombre, après avoir déplacé quelques chaises ou autres obstacles. Placez-le à une extrémité de la pièce et laissez-le venir à vous. S’il se cogne régulièrement et hésite à se déplacer, cela indique un trouble de l’acuité visuelle. Si au contraire il se déplace avec aisance, sans buter sur aucun obstacle, tout va bien. Allumez ensuite la lumière et recommencez le test. Si le chien est aveugle, il se comportera de la même façon pour trouver son chemin, mais s’il ne l’est pas, il sera plus confiant et donc largement plus rapide dans ses déplacements. En revanche, seul un examen vétérinaire pourra déterminer le degré de déficience visuelle. Ne laissez jamais le doute planer, car un animal malvoyant nécessite un environnement adapté à ses besoins, pour ne pas se mettre involontairement en danger. La cécité n’est pas un problème grave, certes, mais elle implique un aménagement du mode de vie de votre chien.

Santé : la cécité chez le chien, symptômes et adaptations nécessaires

Sources :

http://www.ocregister.com/

http://www.keepthetailwagging.com/

http://thesanfranciscodogwalker.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015