Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les règles à respecter pour choisir un chinchilla

    Les règles à respecter pour choisir un chinchillaL’adoption d’un chinchilla ne doit pas se faire à la légère. La prudence est de mise afin d’optimiser les chances d’inviter chez soi un animal équilibré et en bonne santé.

    L’âge est un premier critère à considérer. Il ne faut pas adopter un chinchilla de moins de 2,5 mois. Au-dessous de cet âge, le sevrage et l’assimilation des codes liés à son espèce ne sont pas achevés. Passé ce délai, il aura davantage de chances d’être bien dans ses poils.

    Mâle ou femelle, cela change-t-il quelque chose ? Dans l’absolu non, puisque tous deux peuvent se lier à leur maître. Cependant, les femelles sont réputées pour lancer un jet d’urine lorsqu’elles sont énervées ou stressées. Peut-être faut-il voir là un rapport quant à leurs origines communes avec les lamas ? Les mâles, eux, n’ont pas ce travers et semblent s’apprivoiser plus facilement, car ils sont sensiblement moins craintifs en général.

    Les règles à respecter pour choisir un chinchillaL’aspect général est à envisager dans son ensemble, au-delà de la jolie robe que le candidat affiche. La maigreur est un signe d’alerte à prendre au sérieux. Larmoiements, souillures autour du scrotum, bave au niveau de la bouche et croûtes sont quant à eux les signes visibles d’une maladie potentielle.

    N’achetez jamais d’animal malade, cela encourage les vendeurs à ne pas se soucier de l’état de santé de leurs animaux et risque de faire de cette belle aventure, un cauchemar, suivant la gravité des soins à prévoir. Une bonne action peut coûter cher à tous niveaux et ne garantit pas la survie du sujet sauvé.

    En dépit des apparences, le chinchilla n’est pas un vulgaire « produit de consommation », même si la frontière semble parfois ténue dans certains magasins. Le vendeur a l’obligation de vous vendre un animal en bonne santé. A défaut, la vente peut être annulée.

    Les règles à respecter pour choisir un chinchillaUn pelage irrégulier peut quant à lui indiquer une agression par un congénère, une maladie de la peau ou pire, un trouble du comportement, certains rongeurs s’arrachant les poils par ennui ou par stress.

    Veillez à ce que la dentition de l’animal ne présente aucune anomalie. La malocclusion est un problème fréquent, dû à la pousse excessive des dents lorsque le chinchilla n’a pas suffisamment d’occasions de les user en rongeant.

    Enfin, ne cédez pas d’emblée au côté attachant de certains animaux restant en retrait, ne vous laissez pas tenter par un « Caliméro » . Un animal venant vers vous ou se laissant toucher sans trop de crainte est toujours un meilleur gage d’équilibre psychologique et affectif.

    Les règles à respecter pour choisir un chinchilla

    Sources :

    http://infolific.com/

    http://www.petzine.org/

    http://www.centralmaine.com/

    http://www.whimsys-menagerie.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015