Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    L’éclairage dans un aquarium d’eau douce (type, comparatif, utilisation)

    L'éclairage dans un aquarium d'eau douce (type, comparatif, utilisation)Dans un aquarium d’eau douce, la lumière revêt une importance capitale, mais il parfois difficile de faire son choix dans la jungle des options proposées.

    Pour les poissons, notamment ceux provenant de zones géographiques telles que le bassin amazonien, elle n’est qu’accessoire, car la profondeur à laquelle ils vivent ou le courant la rendent quasiment imperceptible. Nous pouvons même dire qu’ils pourraient parfaitement vivre sans, en ne bénéficiant que de celle provenant de l’extérieur. Cependant, les plantes ne peuvent s’en passer. La lumière est leur principale source de vie si vous souhaitez les voir s’épanouir. Elle offre également la possibilité au détenteur du bac de profiter pleinement du décor vivant qu’il a choisi en mettant en valeur les couleurs des végétaux et des poissons. Comptez 1 Watt par litre pour un bac densément planté et 1/3 de Watt par litre si les exigences en lumière sont moindres.

    Dans le commerce spécialisé, différentes sortes d’éclairage sont disponibles :

    L'éclairage dans un aquarium d'eau douce (type, comparatif, utilisation)Les néons, ou tubes fluorescents

    Ce type d’éclairage a fait ses preuves depuis des années. C’est le système le plus couramment employé par les aquariophiles, d’autant plus qu’il est sans aucun doute le moins onéreux du marché. Les tubes sont montés sur des rampes pouvant en accueillir jusqu’à quatre pour les bacs les plus grands. Dans le système de fixation situé sur la rampe se trouve une sorte de fusible que l’on nomme le starter. Il vaut mieux le remplacer lors du changement de néon.

    Les néons existent en différentes longueurs et puissances. Le choix est fonction de la taille de votre aquarium. En revanche, un tube T8 de 26 mm de diamètre et long de 1,2 m fera 36 Watts, tandis qu’un T5 de 16 mm de diamètre fera 54 Watts. Il faut donc lire attentivement les indications notées par les fabricants.

    Il existe des néons dits « lumière du jour », d’autres à faisceau blanc, coloré, ou favorisant la pousse des plantes, etc. Si votre rampe d’éclairage le permet, placez à l’arrière du bac ceux destinés à favoriser la photosynthèse et à l’avant ceux visant à faire ressortir les couleurs de vos poissons. Chez Hagen, l’Aqua-glo fait ressortir les couleurs de vos pensionnaires à nageoires tout en favorisant la croissance des plantes. Le Sun-glo fait de même, mais met particulièrement en valeur les teintes rouges, oranges et jaunes.

    L'éclairage dans un aquarium d'eau douce (type, comparatif, utilisation)L’éclairage à LED

    Il s’agit de rampes de lumières à vapeur de mercure combinant un large spectre, une grande intensité d’éclairage et une faible consommation d’énergie. Elles durent plus longtemps que les néons classiques et visent à reproduire les variations du spectre solaire tout au long de la journée. Elles se fixent à 30 cm de la surface de l’eau.

    Les lampes HQL

    Ces lampes sont adaptées pour favoriser la photosynthèse qui permet aux plantes de pousser, mais ne mettent hélas pas beaucoup en valeur les poissons. Néanmoins, leur allumage est progressif, ce qui est moins stressant pour les pensionnaires de votre bac. Elles se placent à 30 cm de la surface de l’eau, ce qui nécessite de retirer les rampes d’éclairage à tubes fluorescents. Pour que l’ensemble du bac soit éclairé, il ne faut pas les espacer de plus de 70 cm. Seul inconvénient réel, elles nécessitent un plus gros investissement (115 euros minimum pour une lampe).

    Les lampes HQI

    Ces lampes ont un faisceau plus large que celui des lampes HQL. Avec une seule ampoule de 150 watts on peut éclairer jusqu’à un aquarium assez grand (jusqu’à un mètre de long) ou profond (70 cm maximum). Il s’agit d’un éclairage haut de gamme, aussi son prix est-il particulièrement élevé (à partir de 1200 euros pour une rampe de trois ampoules et ses lampes). L’allumage est progressif et le système se fixe au-dessus du bac, à 30 cm de la surface de l’eau. Privilégiez les ampoules UV-stop et manipulez-les avec un chiffon, comme pour les ampoules halogènes qui éclairent nos intérieurs, pour ne pas les altérer. Veillez à fixer correctement la platine, car son poids est de l’ordre d’une vingtaine de kilos.

    L'éclairage dans un aquarium d'eau douce (type, comparatif, utilisation)L'éclairage dans un aquarium d'eau douce (type, comparatif, utilisation)

    L’éclairage implique, comme nous l’avons vu, un soin tout particulier. N’oubliez pas que lumière = photosynthèse = échanges gazeux bénéfiques pour les poissons = vie en harmonie des occupants de votre aquarium d’eau douce.

    L'éclairage dans un aquarium d'eau douce (type, comparatif, utilisation)

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015