Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La souris épineuse, souris épineuse du Caire, rat épineux, ou Acomys cahirinus

    La souris épineuse, souris épineuse du Caire, rat épineux, ou Acomys cahirinusLa souris épineuse, ou Acomys cahirinus, est originaire d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Elle mesure 10 cm, pèse entre 60 et 90 g, et peut vivre jusqu’à 4 ans.

    Elle est dite « épineuse » , à cause de son pelage beige à brun ou roux, qui n’est pas à proprement parler piquant. La texture plus rigide des poils de l’arrière de son corps lui confère un aspect légèrement hérissé dont l’intérêt est dissuasif. Si d’aventure, des prédateurs en ingèrent, il ressentent aussitôt une sensation de picotement qui suffit généralement à les décourager. Le dessous de sa tête et de son corps est blanc et sa queue nue. La coloration de ses oreilles est grise. Sa truffe est rose et ses yeux sont noirs.

    Il en existe à priori huit sous-espèces. Cette approximation vient du fait que chacune pourrait pour ainsi dire être considérée comme une espèce à part entière, tant les variations sont nombreuses de l’une à l’autre. Celles généralement admises sont :

    • Acomys cahirinus (Mauritania to southern Pakistan and Tanzania, Crete, Cypress)
    • Acomys cilicius (Asie Mineure)
    • Acomys louisae (Ethiopie, Somalie)
    • Acomys russatus (Egypte, Palestine, Jordanie, péninsule d’Arabie)
    • Acomys spinosissimus (Tanzanie, Zambie, Zimbabwe)
    • Acomys subspinosus (sud-ouest de l’Afrique du Sud)
    • Acomys whitei (Oman)
    • Acomys wilsoni (sud-est du Soudan, sud de l’Ethiopie, Kenya).

    La souris épineuse, souris épineuse du Caire, rat épineux, ou Acomys cahirinusLa vue du dos de la souris épineuse donne un meilleur aperçu de la rigidité des poils de l’arrière de son corps (cf photo ci-contre à droite).

    A l’état sauvage, elle vit au sein de petites colonies, ce qui permet de la maintenir en groupe sans difficulté lorsqu’elle est captive. Un mâle peut être placé avec un petit groupe de femelles. Il y instaure une hiérarchie pour asseoir sa dominance et maintient la paix dans le groupe. On la rencontre principalement dans les milieux secs, la savane et les forêts, à l’aurore ou au crépuscule. Elle est omnivore, mais se nourrit essentiellement de graines, insectes et végétaux. Elle a une fâcheuse tendance à l’embonpoint en captivité, ce qu’il faut prévenir en rationnant ses menus et en lui proposant une activité régulière. Un régime à base de granulés pour souris lui convient donc, associé avec de petites quantités de verdure, fruits ou légumes. Des vers de farine pourront lui être donnés de temps à autres, surtout en période de reproduction.

    La durée de la gestation est de cinq à six semaines. La femelle peut donner naissance à trois ou quatre portées de deux à cinq petits chaque année. Il n’est pas rare qu’elle prenne soin des petits d’une autre. Les souriceaux naissent avec un fin duvet poilu et les yeux ouverts. Les juvéniles sont sevrés vers deux ou trois mois et sexuellement matures vers six.

    Elle ne fait l’objet d’aucune menace dans la nature à l’heure actuelle. Sa détention n’exige par conséquent aucune autorisation. Génétiquement, elle semble par ailleurs s’apparenter davantage à la gerbille (mérione de Mongolie), qu’à la souris domestique (Mus musculus).

    La souris épineuse, souris épineuse du Caire, rat épineux, ou Acomys cahirinus

    Sources :

    http://animals.jrank.org/

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/

    http://homepage.ntlworld.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015