Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le lapin de Pâques (origines et symbolique)

     

    Le lapin de Pâques (origines et symbolique)En Europe, une tradition veut que l’on offre des oeufs et des lapins en chocolat le jour de Pâques.

    Il y a même une légende d’origine germanique qui raconte que c’est un lapin qui apporte les oeufs, les dépose dans le nid confectionné à cet effet ou les cache dans le jardin pour que les enfants les trouvent.

    Pourquoi associer le lapin aux oeufs, et pourquoi à Pâques ?

    Le lapin et l’œuf sont tous les deux symboles de fécondité et de renouveau. L’œuf qui éclôt après une période de latence pendant laquelle l’oisillon est caché dans sa coquille rappelle le lapin qui se reproduit de manière prodigieuse au printemps après avoir passé l’hiver tapi au fond de son terrier. Tous deux sont associés au retour du printemps. De même, la Pâque chrétienne est célébrée au printemps.

    En Allemagne, c’est un lièvre de Pâques qui apporte les oeufs (Osterhase). Or, ce lièvre est associé très fortement à la célébration d’un culte très ancien, celui de la déesse mère, appelée « Ostara » dans la tradition germanique, et « Easter » dans la tradition anglo-saxonne qui a donné le nom de Pâques en anglais (Easter).
    En un temps où l’on était hanté par les disettes et les privations de l’hiver, on honorait la déesse mère à l’équinoxe de printemps pour s’assurer une terre fertile et des récoltes abondantes, et le lièvre était son emblème.
    Le lapin de Pâques (origines et symbolique)Le lapin de Pâques (origines et symbolique)

    La Pâque chrétienne s’est enracinée sur ce terreau païen, car le passage de l’hiver au printemps pouvait aussi symboliser le passage de l’obscurité à la lumière, de la mort à la vie et donc le mystère de la Résurrection.

    Le lièvre et les oeufs sont donc des réminiscences du culte païen (les oeufs cachés dans le jardin rappellent les oeufs déposés à même la terre en offrande à la déesse). Paganisme et Christianisme demeurent cependant entremêlés, car on symbolise parfois le Christ par un lièvre aux longues oreilles grandes ouvertes qui suggère l’écoute de la parole de Dieu.

    De nos jours, le lièvre a en grande partie cédé la place à son cousin le lapin (avec ses oreilles plus petites, le mignon petit lapin a sans doute remporté davantage l’adhésion des plus jeunes) qui s’est fait friandise pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de chocolat…

    Le lapin de Pâques (origines et symbolique)

    Sources :

    http://www.dictionnairedessymboles.fr/

    http://fr.wikipedia.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015