Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Cochons d’Inde et Cobayes, les mal nommés

    Cochons d'Inde et Cobayes, les mal nommésLes cochons d’Inde, appelés à tort « cochons » et associés de façon tout aussi erronée à l’Inde, où ils n’ont jamais mis les pattes, sont originaires d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale. Ils sont aussi nommés « Cobayes ».

    Les Incas les appréciaient déjà (parfois également comme plat de résistance), et Christophe Colomb est à son tour tombé sous leur charme au point de les rapporter du Nouveau Monde. Ils sont encore présents dans la nature, où ils évoluent dans la zone aride de la région des pampas et les Andes.

    L’origine de leur nom viendrait semble-t-il d’une mauvaise prononciation de leur nom « Guinée » signifiant en réalité « Guyane ». Cela pourrait correspondre étant donné que les commerçants européens pouvaient alors en acquérir dans la ville du même nom, en Amérique du Sud. Il est également possible que cette appellation soit apparue suite à leur vente par commerçants hollandais, pour le prix d’une Guinée. De ce point de vue, la désignation anglo-saxonne « Guinea pig » (comprenez « cochon de Guinée ») serait donc plus proche de la réalité.

    Cochons d'Inde et Cobayes, les mal nommés

    Mais qu’en est-il de cette association nominale au cochon ? Là encore, le historiens ne s’accordent pas. Cela pourrait s’expliquer par une vague ressemblance avec un cochon nain, ou encore au bruit qu’ils produisent un grincement ressemblant à celui d’un cochon.

    Leur domestication remonte à près de 10000 ans et néanmoins, ce nom leur est resté chevillé au corps. Lorsqu’ils sont devenus les animaux de compagnie des notables, des pouvoirs magiques leur ont été prêtés, ce bien avant que ces animaux ne soient utilisés dans le cadre de la recherche médicale, recevant un autre nom qui est aussi demeuré, plus tristement, associé à leur espèce, celui de « Cobaye« .

    Dans nos maisons, la seule magie qu’ils opèrent réellement est de répandre la bonne humeur autour d’eux, nous distrayant par leurs petits cris semblables à un chant envoûtant.

    Cochons d'Inde et Cobayes, les mal nommés

    Sources :

    https://www.petco.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015