Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2014
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  

    Santé : le bain pour les lapins (utilité, méthode, déroulement)

    Santé : le bain pour les lapins (utilité, méthode, déroulement)Le lapin est un animal terrestre qui ne passe aucun moment de sa vie dans l’eau. Certes, il boit de l’eau, il en reçoit parfois même sur son dos lorsqu’il pleut, mais ses contacts avec le milieu aquatique se résument à cela. Alors faut-il laver nos lapins de compagnie ?

    La question se pose à plusieurs niveaux. Du point de vue de la santé, donner un bain à un lagomorphe n’est pas contre-indiqué. Cela permet d’éliminer les poils morts, mais aussi les résidus d’urine et de crotte ayant séché sur le pelage. Du point de vue de l’animal lui-même en revanche, il faut juger au cas par cas. Si certains s’affolent lorsqu’ils ont les pattes dans l’eau, cela ne signifie pas nécessairement que la situation soit irrévocable. En effet, une acclimatation progressive est toujours possible, le principal étant de comprendre où se situe la peur, pour tenter de la juguler. Mais seul un lapin adulte peut être plongé dans l’eau, un juvénile pouvant éventuellement faire l’objet d’un nettoyage en surface à l’aide d’une éponge humide, en cas de nécessité seulement.

    Santé : le bain pour les lapins (utilité, méthode, déroulement)Envisager un bain dans de bonnes conditions implique cependant une once de préparation. Un lavabo ou une grande bassine suffit. Il faut éviter d’employer un évier, les germes y étant présents en plus grand nombre. Utilisez de l’eau tiède mélangée à l’équivalent d’une cuillère à café de shampoing pour bébé, en remplissant le contenant choisi à concurrence du début du ventre du lapin. Déposez-le délicatement dans l’eau, en gardant une main sous ses pattes arrières jusqu’au dernier moment. Cela aura pour effet de le rassurer, cet animal n’aimant pas avoir les pattes dans le vide.

    Le bruit de l’eau est susceptible de l’effrayer lors des premiers essais. Faites preuve de calme, usez de paroles apaisantes, et massez en douceur votre compagnon pour lui démontrer que ce moment peut être agréable. Mouillez-le progressivement, en ramenant l’eau sur son corps avec vos mains. En cas d’affolement prolongé, sortez-le de l’eau. Le shampoing pour bébé ayant un pH neutre, il n’agressera pas ses yeux, mais comme nous le ferions pour nous, mieux vaut éviter de savonner cette zone délicate. Lorsque tout se passe bien, le lapin peut présenter des signes manifestes de bien-être, comme en témoigne la scène qui suit :

    Si le baigneur reste calme, savonnez-le en continuant à le masser délicatement et rincez-le sommairement. La quantité de produit utilisée étant faible, il est inutile de prolonger cette partie du bain. Un séchage dans une serviette suffit ensuite. L’usage d’un sèche-cheveux est à écarter, car il a pour effet d’abîmer la gaine naturelle du poil. De plus le bruit de l’appareil peut l’impressionner. Contentez-vous ensuite de laisser votre ami à grandes oreilles vagabonder au chaud et à l’abri des courants d’air, pour lui éviter de prendre froid et laisser le temps au sous poil de sécher à son tour.

    L’eau a une action bénéfique pour le lapin, y compris sur le plan thérapeutique, s’il souffre de problèmes articulaires. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir un lagomorphe nager d’instinct lorsqu’il est dans l’eau. Le bain n’est pas nécessaire en soi, il vient éventuellement compléter, une fois par mois au maximum, le brossage. Seul l’excès peut poser problème au fil du temps, des lavages trop fréquents détruisant la gaine protectrice du pelage, ce qui nuit à la thermorégulation corporelle.

    Santé : le bain pour les lapins (utilité, méthode, déroulement)

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015