Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement et rapports sociaux de nos souris de compagnie

    Comportement et rapports sociaux de nos souris de compagnieLes souris (mus musculus) sont des animaux habitués aux rapports sociaux. Elles apprécient la compagnie de leurs congénères ainsi que celle de l’Homme. Généralement il est possible de regrouper plusieurs d’entre elles dans une même cage sans problème.

    Mais une précaution s’impose, si vous envisagez d’accueillir plusieurs mâles. Ils doivent avoir grandi ensemble pour pouvoir s’entendre. A défaut, ils vont se battre, ce qui se vérifie plus sûrement encore si des femelles sont présentes. Ces dernières peuvent en revanche être placées ensemble sans aucun risque, même s’il s’agit d’adultes.

    Comportement et rapports sociaux de nos souris de compagnieCe sont des rongeurs d’un bon tempérament avec les enfants, mais il faut prendre un grand soin à les garder à l’écart des autres animaux, qu’il s’agisse de chiens, de chats, ou même d’oiseaux. Les rats, quel que soit leur sexe, représentent également une grande menace pour les souris, car ce sont leurs prédateurs à l’état sauvage.

    Lorsque les souris jouent, elles émettent très peu de couinements, ou si peu audibles qu’ils ne sont pas remarqués la plupart du temps. Les plus jeunes sont à ce titre souvent les plus actives. Dès l’âge de 20 à 25 jours, elles se livrent d’ailleurs à des jeux assez comparables aux interactions sociales qu’elles auront à l’âge adulte. Parmi leurs activités de groupe favorites se comptent le cache-cache et les courses poursuites. Cela n’occasionne aucune blessure ou signe de stress visible. Elles aiment aussi escalader, ronger et creuser des tunnels dans leur litière.

    Le toilettage mutuel a quant à lui souvent lieu dans une zone neutre de la cage. Il existe également des préférences entre souris, ce que nous pourrions assimiler à la notion de meilleurs amis chez les humains. Cela se traduit par davantage de temps passé à interagir avec certains congénères que d’autres. Mais chaque souris est différente. De ce fait, il en est qui préfèrent le renouveau des rapports sociaux, et sont donc plus intéressées par l’arrivée de congénères inconnus que par la compagnie de ceux qu’elles connaissent déjà.

    Comportement et rapports sociaux de nos souris de compagnie
    Sources :
    http://www.sfn.org/
    http://www.fancymice.info/
    http://animal-world.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *