Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : la teigne chez les lapins et rongeurs (causes, symptômes, traitement)

    La teigne chez les rongeurs et lapinsLa teigne est une maladie transmise par un champignon (Trichophyton et Microsporum spp), qui peut être contractée par nos rongeurs ou lapins de compagnie. Cette mycose peut prendre des proportions importantes si rien n’est entrepris pour la traiter, ce qui peut aller jusqu’à l’infection. Il est d’autant plus important de réagir rapidement que la guérison requiert de l’ordre de six semaines, parfois davantage.

    Elle affecte les tissus externes contenant de la kératine, autrement dit les poils, les griffes et la peau. N’importe quel élément de l’environnement avec lequel l’animal a été en contact peut en être le vecteur, qu’il s’agisse de la cage, la gamelle, l’abreuvoir, les jouets, les hamacs, etc. C’est une maladie fongique sournoise, car elle se transmet assez facilement entre les animaux, mais tous ne présentent pas de symptômes. Ce sont ce que l’on appelle des  » porteurs sains  » , car ils sont contaminés, peuvent propager le mal, mais n’en sont pas affectés. La teigne peut apparaître lorsque le système immunitaire est défaillant, notamment dans le cadre d’un élevage dans des conditions insatisfaisantes.

    La teigne chez les rongeurs et lapinsLes symptômes visibles sont des lésions plus ou moins rondes sur la peau, d’apparence rouge ou râpeuse. Un perte de poils y est souvent associée, bien que ce ne soit pas une constante. La queue, le haut du dos et le cou sont le plus souvent touchés, bien que le reste du corps puisse également l’être. La teigne réagit à la lumière ultra-violette, aussi le vétérinaire prélève-t-il généralement un échantillon de peau ou de poils pour effectuer un test au microscope qui vient étayer son diagnostic.

    L’animal malade doit aussitôt être isolé du reste du groupe, pour ne pas risquer de contaminer ses congénères. La teigne est une zoonose transmissible à l’homme par simple contact, mais aussi à tous les mammifères, voire parfois les oiseaux.

    Le traitement prescrit par le vétérinaire peut s’administrer par voie orale. Déposer du Stronghold pour chatons entre les épaules, à la base du cou est aussi une excellente alternative (une goutte pour 250 g de poids vif), bien que parfois limitée dans son efficacité. Quatre à six semaines sont nécessaires pour que la guérison soit complète. Un traitement externe ne suffit généralement pas à éliminer la teigne.

    Parallèlement, il faut désinfecter à fond la cage ainsi que tous les jouets et accessoires en rapport avec l’animal avec une solution contenant de l’eau de javel diluée dans de l’eau. Enfin, il faut prendre soin de se laver les mains avant et après chaque manipulation de l’animal contaminé, de ses congénères ou du matériel en contact avec eux, pour limiter les risques de transmission.
    La teigne chez les rongeurs et lapins

    Sources :
    http://www.eastcoastmice.org/
    http://agriculture.gouv.fr/
    http://www.vetbase.co.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015