Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le crapaud épineux (Bufo spinosus), un prince coassant

    Le crapaud épineux (Bufo spinosus), un prince coassantLe crapaud épineux (Bufo spinosus) et le crapaud commun (Bufo bufo) sont des amphibiens extrêmement répandus en Europe.

    Depuis 2013, une distinction a été établie entre les crapauds communs, vivant au nord de la zone qui va de la Basse Normandie à la région Rhône Alpes et ceux vivant au sud. Les premiers seraient ainsi des crapauds communs (Bufo bufo) et les seconds des crapauds épineux (Bufo spinosus).

    L’ennui est que ces deux espèces semblent s’hybrider sans grande difficulté, aussi trois variétés de crapauds communs sont-elles présentes dans la zone frontalière de ces deux amphibiens. Avec ses yeux oranges et sa peau grumeleuse à souhait, la variété présentée dans ce sujet, observée dans les alpes Maritimes, est donc un crapaud épineux (Bufo spinosus).

    Le crapaud épineux (Bufo spinosus), un prince coassantLe mâle mesure environ 8 cm (cf photo ci-contre à droite) et la femelle, plus grande, près de 12 cm (cf les autres photos de ce sujet). Sa peau est grumeleuse. La coloration gris-brun de son dos prend un aspect légèrement plus roux lorsqu’il est exposé à la lumière vive. Ses yeux cuivrés sont fendus horizontalement d’une pupille verticale noire.

    Il vit essentiellement sur la terre ferme en dehors de la saison des amours et son espérance de vie est d’une dizaine d’années. Il fait l’objet d’une menace mineure dans la nature, au regard de l’UICN. Cette espèce étant sauvage et indigène, sa détention et sa commercialisation sont interdites.

    Il se nourrit essentiellement de vers de terre, limaces, escargots, chenilles et cloportes. Renards martres, couleuvres à collier et corneilles sont ses prédateurs, mais aussi les « pacifiques » hérissons que nous aimons tant. Si les sécrétions cutanées du crapaud commun sont inoffensives pour l’Homme, elles offrent aux hérissons une protection supplémentaire contre les prédateurs.

    Il se reproduit au début du printemps, entre mars et avril. A cette période, le « petit prince » tente de rejoindre le point d’eau qui l’a vu naître pour y trouver la femelle avec laquelle il va s’accoupler. Lors de cette transhumance de la séduction, si une demoiselle crapaud disponible croise son chemin, il monte sur son dos et s’y maintient jusqu’à arriver à destination. Les œufs pondus forment un long collier de perles brunes qui est déposé dans une zone humide. Le mâle les fixe alors à la végétation puis les féconde.

    sLe crapaud épineux (Bufo spinosus), un prince coassantLe crapaud épineux (Bufo spinosus), un prince coassant

    La vie n’est pas facile dans une mare. Sur les 2000 à 2600 œufs pondus, seul un petit nombre aura la chance d’atteindre le stade de têtard, voire dans le meilleur des cas, celui de « crapelet », puis de crapaud. En effet, de l’incubation à la croissance, un large panel d’espèces sauvages va puiser dans cette manne alimentaire, qu’il s’agisse de salamandres, poissons, larves de libellules ou même de grenouilles.  Les têtards se nourrissent de déchets de végétaux et d’algues. Deux mois plus tard, les survivants sont des crapelets, des crapauds miniatures, et leur régime alimentaire évolue, leur permettant de consommer acariens et pucerons. Au fil de leur croissance la taille de leurs proies va encore augmenter.

    Une fois devenus adultes, ils pourront passer l’hiver à l’abri d’un tas de feuilles, d’une souche ou d’un terrier vide. Il leur faudra cependant attendre entre 3 et 7 printemps pour être sexuellement matures et tenter à leur tour, comme leurs parents avant eux, de retrouver leurs racines aquatiques et la partenaire qui leur permettra de produire une descendance coassante.

    Le crapaud épineux (Bufo spinosus), un prince coassant

    Sources :

    http://www.onf.fr/

    https://www.lpo.fr/

    http://www.futura-sciences.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015