Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chats

    Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chatsLes fêtes de Noël représentent la mise en danger involontaire de nos chats de compagnie à de nombreux niveaux. Les repas de famille fusent, ce qui qui va de pair avec la présence de certaines plantes pouvant présenter un risque important pour leur santé. Qu’il s’agisse du houx et de ses baies, du gui ou encore du poinsettia, la fin de l’année compte peu de végétaux attractifs mais beaucoup de risques.

    Avec ses baies rouges, le houx est le symbole végétal de Noël par excellence. Il peut causer des troubles gastro-intestinaux relativement sérieux chez les chats. Ses feuilles sont épineuses et les substances contenues dans la plante potentiellement toxiques. Ces dernières comprennent saponine, méthylxanthine et cyanogène, ce dernier détruisant l’oxygène dans le sang. Les félins intoxiqués bavent, leurs lèvres tremblent et, s’ils ont été blessés par les épines, secouent la tête.

    Le gui se trouve le plus souvent accroché hors de portée de nos compagnons. Il est néanmoins toxique en cas d’ingestion, causant de légères irritations gastro-intestinales s’il est avalé en faible quantité. En revanche, s’il s’agit de grandes quantités, un collapsus, une ataxie (marche chancelante), des vomissements, des douleurs abdominales, des diarrhées, une hypotension, des convulsions ou la mort peuvent s’ensuivre.

    Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chatsSanté : les plantes de Noël toxiques pour nos chatsSanté : les plantes de Noël toxiques pour nos chats

    Enfin, si le poinsettia n’est pas mortel, il n’en reste pas moins relativement dangereux. Sa sève blanche renferme des diterpénoïdes euphorbol esters et de la saponine, tout comme les détergents. Lorsque les animaux en ingèrent, ils manifestent des symptômes tels que la salivation, des troubles gastro-intestinaux, des vomissements, et parfois de la diarrhée. La sève peut également causer des irritations cutanées, qui se manifestent sous la forme de rougeurs, démangeaisons ou gonflements. Ces derniers signes sont généralement passagers, mais il faut rester vigilant.

    Pour que les fêtes de Noël demeurent un moment agréable pour tous, pensez donc à conserver ces plantes à l’écart de vos chats.

    Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chats

    Sources :

    Home

    http://greensideupblog.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015