Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le jaguar, grand félin des forêts tropicales

    Le jaguar, grand félin des forêts tropicalesLe jaguar est un magnifique prédateur vivant dans les forêts tropicales, marais et prairies de l’Amérique du sud : Mexique, Belize, Surinam, Brésil (sauf à l’est) et en Argentine.

    Ce félin surveille jalousement son territoire de chasse, qu’il marque par des jets d’urine, excréments et traces de griffes sur le tronc des arbres. Cela décourage en général les autres jaguars qui connaissent le risque que représente une intrusion. Des combats d’une terrible violence peuvent avoir lieu en cas de transgression des limites par un contrevenant. Son territoire peut varier de 25 à 35 km si la nourriture est abondante, mais peut aller jusqu’à 350 km en cas de pénurie. Le territoire du mâle couvre une partie de celui de plusieurs femelles, qu’il suit afin de savoir quand elles sont fécondes.

    Le plus souvent c’est un chasseur nocturne. Ses proies préférées sont le pécari (une sorte de petit sanglier qui vit en groupe) et le capybara (qui est le plus gros rongeur au monde avec 1 m à 1,35 m). Mais il peut également se nourrir de jeunes crocodiles, tapirs, poissons ou tortues. Lorsqu’il attaque un pécari, l’un d’entre eux se sacrifie pour sauver les autres, ce qui lui garantit souvent un repas. Ce félin est un excellent nageur, ce qui lui permet de poursuivre une proie qui tente de lui échapper en entrant dans l’eau, bien qu’il préfère chasser sur la terre ferme.

    Le jaguar, grand félin des forêts tropicalesLe jaguar, grand félin des forêts tropicales

    Les naissances ont lieu uniquement si la nourriture est abondante. Après une gestation d’environ une centaine de jours, la femelle donne naissance à deux petits qui pèsent environ 800 grammes. Ces derniers sont alors aveugles et sans défenses, ce qui les rend totalement dépendants de leur mère. L’allaitement dure six mois mais le sevrage n’est achevé que vers l’âge de deux ans, après qu’ils aient appris à chasser.

    Dans les années 1900, une traque impitoyable a eu lieu pour sa fourrure dorée ornée de taches noires. En 1960 des milliers ont été tués. Le vote d’une loi a permis de réveiller la conscience de certains. Mais les braconniers sont encore nombreux. L’homme commence à convoiter son territoire pour l’exploitation du bois et l’élevage du bétail, ce qui fait que le jaguar attaque de plus en plus le bétail. Les fermiers indigènes le chassent pour protéger leurs troupeaux. La menace continue de peser sur sa survie.

    Le jaguar, grand félin des forêts tropicales

    Source : « A la découverte du monde sauvage », fiche 20 groupe 1

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015