Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : rupture des ligaments chez le chat (causes, diagnostic, traitement)

    Santé : rupture des ligaments chez le chat (causes, diagnostic, traitement)La rupture des ligaments du genou est un problème parfois observé lorsqu’un chat fait une chute importante. Le surpoids, le manque d’exercice ou la vieillesse peuvent aussi être en cause mais sont toujours des facteurs aggravants.

    La patte du chat compte quatre ligaments croisés au niveau du genou. Deux d’entre eux se trouvent à l’intérieur du genou, le ligament croisé antérieur, aussi appelé « crânial » et le postérieur. Les deux autres, appelés « ligaments collatéraux », sont situés à l’extérieur du genou. Le rôle de ces ligaments est d’empêcher le tibia de vaciller par rapport au bas de la patte, l’articulation à ce niveau n’étant pas gainée pour y pourvoir.

    Un ou plusieurs d’entre eux peuvent se déchirer. Dans les cas les plus critiques, les quatre le sont. En cas de rupture ligamentaire, dans tous les cas, le genou se caractérise alors par une grande instabilité puisqu’il est mal ou n’est plus maintenu dans son axe.

    Santé : rupture des ligaments chez le chat (causes, diagnostic, traitement)L’examen clinique se révèle extrêmement douloureux pour le patient, au point qu’une sédation est parfois nécessaire. Le diagnostic passe par des manipulations, voire des radiographies (visant à déceler la présence de lésions intra-articulaires et extra-articulaires) pratiquées par le vétérinaire. IRM, arthroscopie ou échographie peuvent aussi être utilisées.

    La seule issue est la chirurgie. L’intervention vise à rétablir la stabilité compromise de l’articulation. Le vétérinaire prescrit alors une période de repos strict, durant laquelle il faut éviter au félin de se déplacer, afin qu’il force le moins possible sur les ligaments durant la cicatrisation. Des antidouleurs soulagent l’animal durant sa convalescence et des séances de rééducation lui permettent de recouvrer progressivement sa mobilité.

    La guérison requiert en moyenne six semaines. Il est possible que le chat souffre d’arthrite par la suite, un problème aggravé par l’excès de poids, aussi est-il primordial d’agir rapidement, ne serait-ce que pour le soulager et lui épargner une souffrance prolongée.

    Santé : rupture des ligaments chez le chat (causes, diagnostic, traitement)
    Sources :

    http://www.pethealthnetwork.com/

    http://www.2ndchance.info/

    http://www.dcavm.org/

    http://www.vcahospitals.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015