Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La poule naine Nagasaki, ou Chabo, pour une basse-cour de panache

    La poule naine Nagasaki, ou Chabo, pour une basse-cour de panacheLa poule naine Nagasaki, ou Chabo (du mot « Chabol » qui signifie « naine » en Javanais), est originaire du Japon. Elle serait plus exactement née au Sud-Est de l’Asie, où  elle est encore élevée de nos jours. 

    C’est une race très ancienne, puisqu’elle est apparue dès le XVII ème siècle. Les premières représentations picturales qui en font état remontent à 1635 en Allemagne, ce qui laisse à penser que les marchands en faisaient déjà le commerce à l’étranger. Elle gambadait autrefois dans les jardins des aristocrates japonais.

    La poule naine Nagasaki, ou Chabo, pour une basse-cour de panacheIl s’agit d’une variété naine, courte sur pattes, qui ne pèse que 500 à 600 g environ. A la regarder, nous pourrions croire ces dernières absentes d’ailleurs, car celles-ci, bien que dépourvues de plumes, sont masquées par les ailes maintenues en oblique, qui touchent le sol et les recouvrent presque totalement.

    Sa crête est large et sa queue tenue verticalement, jusqu’au niveau de la tête chez la femelle et largement au-de-là chez le mâle. Très vive et légère, elle parvient parfois à s’envoler, ce qui peut nécessiter de couvrir le poulailler ou de lui tailler les ailes.

    Plus d’une dizaine de variétés existent. La plus commune est blanche, avec la queue et le bout des ailes noirs. Des plumages blancs, noir, fauve à queue noire, gris, blond, roux ou chamarré sont également disponibles.

    C’est une race très docile et familière, mais absolument pas productive. Comptez environ un oeuf à la coquille de couleur crème à beige par semaine. On la destine donc davantage à agrémenter un poulailler grâce à son physique relativement hors du commun. Elle a besoin de s’abriter au chaud dans son poulailler en hiver, car elle tolère mal les températures négatives. En revanche, le confinement ne lui pose pas de difficulté. Relativement robuste, elle peut par ailleurs vivre entre 13 et 15 ans en moyenne, parfois légèrement au-delà.

    La poule naine Nagasaki, ou Chabo, pour une basse-cour de panache
    Variété blanche à queue noire.

    Sources :

    http://www.geauga4h.org/

    http://www.mypetchicken.com/

    http://snrsfarm.webs.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015