Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La gestion du comportement alimentaire des mantes religieuses en captivité

    La gestion du comportement alimentaire des mantes religieuses en captivitéLa mante religieuse est réputée pour son instinct de prédation développé. Elle se nourrit de proies vivantes qui sont des insectes, tout comme elle, voire de congénères.

    Ce cannibalisme peut poser problème pour tout détenteur désireux d’en accueillir plusieurs dans un même espace. Il est alors possible de se tourner vers certaines espèces pouvant tolérer une vie communautaire. C’est le cas de la mante fantôme notamment. A l’inverse, les variétés asiatiques se montrent généralement plus voraces, de même que les géantes. Ceci explique peut-être cela.

    Certaines règles doivent cependant être respectées. Tout d’abord, les juvéniles doivent être maintenus ensemble, séparément des adultes, pour ne pas finir en hors d’œuvres. Les maintenir en groupe ne pose aucune difficulté à ce stade, quelle que soit l’espèce concernée.

    La gestion du comportement alimentaire des mantes religieuses en captivitéCe n’est qu’après la première mue que certaines espèces commencent à révéler leur appétit pour leurs semblables. Dès que cette phase est atteinte, il faut donc les séparer, le cas échéant.

    Dans le terrarium, le fait de placer différents supports sous la forme de branches permet de temporiser sensiblement les rapports sociaux et limiter les pertes, l’espace en relief ainsi former constituant une sorte de cloisonnement, autrement dit des pièces les empêchant d’avoir leurs congénères sous les yeux en permanence. Les supports verticaux sont quant eux très utiles lors de la mue, les mantes les privilégiant durant cette phase de transformation.

    En ce qui concerne l’alimentation, il faut tâcher d’être en adéquation avec leurs besoins, car une mante qui mange à sa faim manifestera moins d’intérêt envers ses semblables. Les dimensions du terrarium impactent également sur le comportement de prédation, aussi faut-il tenir compte de leur âge et de leurs besoins.

    La gestion du comportement alimentaire des mantes religieuses en captivitéDes juvéniles trouvent ainsi plus facilement les mouches de fruits dont ils se nourrissent dans un faible volume, quitte à former de petits groupes hébergés dans des espaces séparés. Pour un adulte, il faut compter 3 fois la longueur de la mante pour la hauteur et 1 à 2 fois celle-ci pour la largeur. Un couple reproducteur nécessite en revanche un volume d’une quarantaine de litres.

    Comme tous les animaux dont nous choisissons d’observer les mœurs en captivité, il importe de commencer par se documenter sur l’espèce dont la détention est envisagée, afin d’effectuer une estimation précise de ses besoins.

    Certes, le risque d’avoir des pertes ne se trouve pas réduit à néant, mais cela favorise au moins la survie du plus grand nombre, ce qui devrait être la préoccupation première.

    La gestion du comportement alimentaire des mantes religieuses en captivité

    Source : http://www.bugsincyberspace.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015