Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Cœur saignant, ou Hyphessobrycon erythrostigma

    coeur-saignant-Hyphessobrycon-erythrostigma-espèce-maintien-paramètre-eau-température-poisson-eau-douce-aquarium-reproductionmâle-femelle-animal-animaux-compagnie-animogen-0

    Le Cœur saignant, ou Hyphessobrycon erythrostigma, est un Characidé originaire de l’Amazone. On le rencontre au Brésil, au Pérou et en Colombie.

    Le mâle mesure 7 cm et la femelle, plus petite, seulement 6 cm de long. Le corps est arrondi et aplati sur les côtés, formant une légère bosse sur le dessus du dos. Sa nageoire dorsale moyenne à longue et fine porte une large tache noire à son extrémité, tandis que la nageoire anale est d’un blanc-bleuté à l’avant. Il affiche une livrée gris-rosé aux reflets argentés sur la plus grande partie du corps, avec un ventre plus clair délicatement ponctué de brun-rosé.

    Il porte sur les flancs, vers le milieu du corps, une tache rouge vif particulièrement évocatrice, au point de lui avoir valu le nom de « Cœur saignant ». Le dimorphisme sexuel est visible pour quiconque prend la peine d’être attentif.

    Le Cœur saignant, ou Hyphessobrycon erythrostigmaLe « coeur » est plus lumineux chez la femelle, mais l’aspect global de cette dernière est plus terne. La nageoire dorsale du mâle est plus longue, avec une extrémité recourbée en forme de faucille, et les premiers rayons de sa nageoire anale sont plus longs, avec une large portion d’un bleu laiteux.

    Son aquarium doit mesurer 1,50 m de long au moins et être densément planté (avec quelques végétaux de surface), tout en aménageant une large zone dégagée en façade, pour satisfaire ce nageur de pleine eau et de surface. L’éclairage doit être faible, ce qui implique de privilégier Anubias, cryptocoryne, Taxyphyllum ou Microsorum.

    La température idéale est de 23 à 26 °C, avec un pH de 6 à 7. Le substrat doit être sombre, pour se rapprocher de l’aspect du fond jonché de débris de végétaux de son habitat naturel. Dans de bonnes conditions, il peut vivre entre 4 et 5 ans.

    Il est résistant peut partager un aquarium communautaire, à condition de ne pas l’associer à des sujets beaucoup plus petits que lui. Il faut former un petit groupe de six à huit individus pour qu’il se sente rassuré. De petites courses-poursuites sans conséquence sont souvent observées entre les mâles.

    Le Cœur saignant, ou Hyphessobrycon erythrostigmaCe poisson est carnivore. Il consomme volontiers daphnies, artémias et vers de vase, qu’ils soient secs, surgelés ou vivants. Il peut se reproduire en captivité, à condition de ne pas être maintenu dans une eau trop dure, qui rendrait la fécondation (externe) difficile. Il faut alors prévoir un bac spécifique chauffé à 26 °C, avec un pH de 6,8 à 7. Un groupe composé de deux mâles et d’une femelle y est placé, jusqu’à ce que l’un des mâles commence à se distinguer de l’autre par une parade amoureuse frétillante, « toutes nageoires dehors ». Le second est alors retiré pour que la nature accomplisse son oeuvre. La femelle pond jusqu’à trois cent oeufs, qui arrivent au terme de l’incubation au bout de 24 h. Le moment est alors venu de retirer les adultes.

    Sources :

    http://www.fishlore.com/

    http://freshaquarium.about.com/

    http://www.seriouslyfish.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015