Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2014
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  

    La chèvre à col noir du Valais, ou chèvre des glaciers (Capra aegagrus hircus)

    La chèvre à col noir du Valais, ou chèvre des glaciers (Capra aegagrus hircus)La chèvre à col noir du Valais, aussi nommée «chèvre des glaciers» (Capra aegagrus hircus), est une race ancienne originaire de Suisse. On la rencontre dans la région du Vispertal, du Zeermatt et celle du Saas-Fee. Son origine précise reste méconnue. Elle pourrait avoir un lien avec l’Afrique ou l’Italie.

    De taille moyenne, elle mesure entre 75 et 85 cm au garrot pour 75 à 55 kilos. Le bouc, légèrement plus grand que sa femelle, atteint 75 à 85 cm pour un poids de 65 à 75 kilos. Les cornes de ce dernier peuvent dépasser les 80 cm de long. C’est une bête robuste, taillée pour la vie rustique en haute montagne.

    Son pelage long et lisse se caractérise par la répartition nette de deux couleurs, le noir à l’avant, du museau jusqu’au milieu du corps, et le blanc à l’arrière. La transition entre ces deux teintes est nette.

    La chèvre à col noir du Valais, ou chèvre des glaciers (Capra aegagrus hircus)

    Si le blanc et le noir ne sont pas totalement séparés dans le pelage, le standard de la race juge cela comme une impureté, ce qui est davantage sanctionné pour les mâles que pour les femelles. La hiérarchie revêt une grande importance dans le troupeau les animaux se livrant à des affrontements visant à leur assurer la meilleure place.

    Autrefois élevée pour son lait et sa viande, elle est aujourd’hui délaissée au profit de races plus productives. Dans les années 1950, il ne restait déjà plus que 500 sujets. Grâce au soutien financier apporté par le Parlement cantonal dès la fin des années 1980, sa population atteint les 2424 têtes en 2013.

    La chèvre à col noir du Valais, en voie de disparition, fait encore l’objet d’un programme de protection et s’inscrit dorénavant dans le cadre des activités touristiques, notamment à Zermatt, en Suisse, où des troupeaux de cette race défilent chaque année pour le plaisir des yeux. La «Ghalsochtu» ainsi nommée dans le dialecte du Haut-Valais, reste encore peu répandue en élevage.

    La chèvre à col noir du Valais, ou chèvre des glaciers (Capra aegagrus hircus)

    Sources :

    http://www.green-valais.ch/

    http://www.valais.ch/

    http://szzv.caprovis.ch/

    http://www.zermatt.ch/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015