Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Education : apprenez à votre rat ou souris à sauter sur votre main

    Education : apprenez à votre rat ou souris à sauter sur votre mainL’apprentissage est l’un des moyens les plus sûrs de tisser des liens avec nos animaux de compagnie. Le rat et la souris sont les rongeurs les plus intelligents, et à ce titre, avec une méthode appropriée, il est possible de leur faire assimiler certains exercices, comme celui de sauter sur la main à la demande.

    Munissez-vous des friandises préférées de votre rongeur et placez ce dernier sur une grande table. Tenez votre main ouverte, paume en l’air à quelques centimètres de la surface de celle-ci. Pendant ce temps, avec votre seconde main, tendez-lui une friandise que vous utiliserez comme appât pour le guider jusqu’à la première. Ce faisant, dites le mot « hop » ou tout autre mot clé que vous aurez choisi d’employer, l’idée étant de ne jamais en utiliser d’autre, pour ne pas semer la confusion dans l’esprit de votre petit élève.

    Poursuivez ainsi jusqu’à ce qu’il ait posé les quatre pattes sur votre main, celle tenant l’appât restant de l’autre côté, de sorte qu’il soit obligé de traverser sur la première s’il veut l’atteindre. Effectuez alors un claquement de langue puis récompensez-le. Ce bruit produit équivaut à la validation de la bonne exécution de l’exercice demandé une fois l’objectif atteint. Il s’agit de ce que l’on nomme un « renforçateur », autrement dit un moyen de mettre l’accent sur un comportement donné, celui-là même qui donne lieu à la récompense précitée.

    Répétez ainsi l’exercice, en utilisant votre langue à la façon d’un clicker de renforcement et progressivement, augmentez la distance entre votre première main (la cible) et la table, le point de départ. Cela va inciter votre compagnon à se relever de plus en plus, jusqu’à devoir sauter pour atteindre son but.

    Education : apprenez à votre rat ou souris à sauter sur votre main

    L’entraînement peut se poursuivre jusqu’à ce que l’animal n’ait plus besoin d’être guidé avec une friandise. Globalement, considérez qu’il est possible d’attendre un bond équivalent à deux fois la longueur de son corps (sans la queue).

    Avec de la patience, de la persévérance et des friandises soigneusement sélectionnées, chaque rat ou souris peut réussir à ce petit jeu, qui peut être proposé aussi bien dans le sens de la hauteur que dans celui de la largeur. La cible peut aussi être changée. Les leçons ne doivent pas excéder un quart d’heure, mais être fréquemment répétées. Voici le résultat, les genoux étant ici l’objectif fixé :

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015