Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Thaï, un chat « old style »

    Le Thaï, un chat "old style"Le Thaï est l’ancêtre du Siamois. Son pays origine, comme son nom l’indique est la Thaïlande, où il porte le nom de « Wichien-Maat » . Il apparaissait déjà dans les poèmes de Tamra Maew il y a plusieurs siècles de cela.

    Son histoire dans ce pays remonte à sept-cent ans au moins, au point qu’il fait en quelque sorte partie de son patrimoine culturel. Il a été élevé dans le royaume d’Ayudhia, puis dans celui du Siam, pour survivre jusqu’à l’époque de la Thaïlande moderne. Mais ce n’est qu’au XIX ème siècle que son existence a été découverte en Europe. En 2001, un élevage dédié s’est développé, mais il a fallu attendre 2007 pour que la TICA lui attribue un statut préliminaire de nouvelle race et 2009 pour qu’il devienne officiel.

    Le Thaï, un chat "old style"

    Les éleveurs s’attachent aujourd’hui à préserver ses caractéristiques originelles, son type « old style » (ancien). Sa tête plus ronde et son corps massif et robuste le distinguent du Siamois. Ses yeux sont d’un bleu clair-obscur, son pelage crème à beige, avec des extrémités plus foncées.

    Il se montre méfiant et distant vis à vis d’un étranger, mais très proche de son maître. Curieux, vif, actif et intelligent, il aime chahuter et participer à la vie de la famille, au point de prendre des airs de « chat-chien ». Son poids varie de 3 à 3,5 kilos pour la femelle et de 4 à 5 kilos pour le mâle.

    Le Thaï est comme le Siamois assez bavard et expressif, n’hésitant pas à attendre son maître pour lui relater sa journée. Il saura sans peine se faire comprendre, en dépit de sa petite voix. Explorateur dans l’âme, il aime se lancer des défis, comme sauter sur une étagère pour vérifier s’il peut l’atteindre ou se percher sur une corniche escarpée. Certains vont jusqu’à dire que c’est un plaisantin. En revanche, son goût pour les rapports sociaux nécessite d’être assouvi par le biais d’un maître rarement absent ou au moins de la présence d’un congénère.

    Le Thaï, un chat "old style"Sa robe courte et satinée n’exige qu’un brossage hebdomadaire pour entretenir son lustre. Les marques blanches ne sont pas admises par le standard. Son pelage est en général de couleur colourpoint, mais d’autres couleurs sont admises :

    • seal point (fond beige et points foncés)
    • blue point (fond blanc et points bleu acier)
    • chocolate point (fond ivoire et points chocolat)
    • lilac point (fond ivoire et points beige rosé).

    Les chatons naissent blancs, leur marques commençant à faire leur apparition seulement après dix jours. La couleur de la robe proprement dite n’est définitive qu’entre douze et quinze mois . La couleur va ensuite s’assombrir avec l’âge.

    Le Thaï, un chat "old style"

    Sources :

    http://www.tica.org/

    http://cat-breeds.findthebest.com/

    http://www.catchannel.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015