Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    décembre 2013
    L M M J V S D
    « Nov   Jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  

    Le British Shorthair, un équilibre tout en rondeurs

    Le British Shorthair, un équilibre tout en rondeursLe British Shorthair est l’une des races les plus célèbres de chats dits « à poils courts ». Animal emblématique au Royaume-Uni, il est issu de congénères importés en Grande Bretagne par les Romains au 1 er Siècle Après Jésus-Christ.

    Sa popularité a peu à peu grandi, faisant de lui la muse de certains auteurs de contes ou de poésies, apparaissant également dans les expressions et traditions populaires (L’adaptation en Français est : « Si tu donnes ta langue au Chat… » Ou encore « Si tu croises un Chat Noir… »).

    Le British Shorthair, un équilibre tout en rondeursAu Début du XXème Siècle, sa réputation a sensiblement décliné, mais après la seconde Guerre Mondiale, les passionnés lui ont rendu ses lettres de noblesse. La race a été officiellement reconnue en 1980, 100 ans après son apparition.

    Farouche et fidèle, le mâle est plus imposant que la femelle. Il est important de constater que quatre Shorthairs sur dix sont de type B, c’est-à-dire qu’ils appartiennent à un groupe de sang rare. Tous, exceptés le blanc et le Colourpoint, ont les yeux dorés et cuivrés.

    C’est un animal qui possède un large poitrail, ainsi qu’un corps trapu et musclé, avec des pattes vigoureuses, musclées également (ces caractéristiques sont semblables pour les autres pelages). Sa tête est la plus ronde tous les chats à poil court. Ses yeux sont larges et expressifs.

    Affectueux avec ses maîtres, il n’en reste pas moins un très grand chasseur, de par ses origines. Toutefois, cette race continue de faire l’objet de croyances particulières, de superstitions. Il se montre affectueux et facile à vivre.

    Calme et patient, il s’adapte aisément et peut vivre en appartement comme à l’extérieur. Câlin, il n’en est pas moins indépendant à ses heures. Son physique compact ne le rend pas adepte des acrobaties et son mental équilibré le rend très prévisible. Il peut vivre auprès d’enfants, pourvu que ceux-ci se montrent respectueux.

    L’entretien n’est pas des plus complexes, car il suffit, en effet, de lui passer occasionnellement un coup de brosse afin d’entretenir un pelage fluide et soyeux. Ce félin peut prendre différents aspects qui différencient les spécimens entre eux suivant la variété concernée.

    Cela inclue :

    • le British Shorthair noir est le premier à être apparu,  il est à la base de la race. Son pelage est entièrement noir, sans aucune autre nuance.
    • le British Shorthair bleu présente un pelage est bleu clair à moyen, sans hachure ni poil blanc ou autre marque. Il est affectueux, vif et possède une capacité d’adaptation semblable à celle de ses congénères.
    • le British Shorthair blanc  est uniformément blanc. C’est l’une des variétés les plus largement reconnues pour cette race. Toutes les autres nuances pouvant exister sont exclues du standard. Il est apparu à la fin du XVIII ème siècle, mais il était encore rare. C’est un chat présentant la particularité d’avoir les yeux bleus ou vairons, ce qui le rend hélas sujet à la surdité.
    • le British Shorthair crème présente un pelage de couleur crème prononcé, mais plus dilué que le roux. C’est une variété difficile à élever sans que des marques de Tabby n’apparaissent.
    • le British Shorthair chocolat est la plus récente des couleurs à être apparue. C’est un félin au pelage chaud, couleur de cacao, issu d’un croisement entre le British Shorthair et le Chat Persan Colourpoint. Son pelage est typiquement oriental tout comme celui de couleur lilas. Cette race n’est pas reconnue aux États-Unis.
    • le British Shorthair lilas est une version diluée du British chocolat caractérisée par un pelage gris givré avec une nuance de rose, ce qui le distingue du British Shorthair bleu.
    • le British Shorthair bicolore est les plus répandu. Pour correspondre parfaitement au standard, il doit correspondre à des critères tels que la proportion du blanc sur l’animal et l’équilibre parfait entre ses tâches.
    • le British Shorthair Tabby représente la liaison entre le chat domestique et les chats sauvages qu’étaient ses ancêtres. Il existe trois sortes de motifs tabby : classique, tigré et tacheté.
    • le British Shorthair écaille de tortue est traditionnellement appelé « Tortie ». Il possède un pelage tricolore noir, roux et crème. Les trois couleurs doivent être confondues sans tâches distinctes. Pour des raisons génétiques, les trois quarts des British écaille de tortue sont des femelles.
    • le British Shorthair colourpoint se distingue par une robe délicate aux yeux brillants du Siamois. Son pelage est constitué d’une base claire prolongée par un poil plus sombre. Il est né du croisement avec L’himalayen (Colourpoint à poil long).
    • le British Shorthair tipped a un sous-poil clair dont les extrémités sont légèrement teintées de noir.

    Le British Shorthair, un équilibre tout en rondeurs

    Sources :

    casendra57

     » Le Chat  » , Catherine Davidson

    http://www.petwave.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015