Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    novembre 2013
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  

    L’alimentation du canari : quels aliments composent des menus adaptés ?

    L'alimentation du canari : quels aliments composent des menus adaptés ?L’alimentation du canari ne se résume pas à quelques branches de millet, un peu d’eau et un os de seiche. Comme tous les oiseaux, il a besoin de variété dans son alimentation, grâce à l’apport quotidien de graines, verdure, fruits, graines germées et minéraux.

    Les graines qu’il consomme sont le niger, l’alpiste, l’avena (en petite quantité), le lin et le chènevis. Le millet peut être proposé de temps en temps, mais pas de façon exclusive, car il est assez farineux. De même, le colza et la navette, sont à distribuer en faibles quantités. En effet, ces graines renferment des thioglucosides, ce qui peut causer des maladies et nuire au comportement de reproduction de l’oiseau.

    L'alimentation du canari : quels aliments composent des menus adaptés ?La verdure et les fruits sont nécessaires, bien qu’ils soient souvent les amis oubliés des menus de nos canaris. Ils doivent être servis frais, lavés et retirés au bout de quelques heures, une ou deux seulement en été.

    Ceux à privilégier sont la pomme, la salade et la carotte. Pêche, poire, cerise, raisin, prune et orange sont également indiqués, ainsi que la banane, qui est un fruit très riche imposant des quantités limitées. Le mouron des oiseaux à fleurs blanches, le persil, le séneçon, la chicorée sauvage et le plantain ont également de nombreuses vertus.

    Les graines germées ont une valeur incontestable en termes de vitamines en tout genre. Elles sont gorgées de tous les bienfaits imaginables, y compris de minéraux, puisque leur vocation est de nourrir les jeunes pousses pour leur donner l’impulsion nécessaire pour croître. Niger, navette, millet et soja sont les graines de prédilection.

    Un os de seiche, mis à disposition en permanence, fournit du calcium, sans compter son intérêt pour contribuer à limer le bec, dont la pousse est constante. Le sable utilisé comme fond de cage est riche en minéraux également et facilite la digestion des aliments.

    Les canaris ont donc des besoins alimentaires importants tout au long de l’année qui vont bien au-delà d’une catégorie unique de graines. En période de mue ou de reproduction, ceux-ci sont plus importants. Ce sont des animaux délicats. Des rations alimentaires saines et équilibrées sont le meilleur moyen de limiter les risques de maladie, aidant l’organisme à mieux se défendre. Par conséquent, il ne faut pas négliger cet aspect.

    L'alimentation du canari : quels aliments composent des menus adaptés ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015