Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : la morsure chez le chien (causes et actions préventives)

    Comportement : la morsure chez le chien (causes et actions préventives)Les déclarations auprès des assurances laissent affichent près de 400 000 morsures de chiens par an, dont 2% seulement concernent les chiens dits « dangereux ». Les premiers lieux de morsure sont la chambre à coucher, le canapé, les abords de » la table du repas, ou  le jardin en été. Le chien est un animal social, qui a besoin d’une hiérarchie bien installée et stable pour limiter le risque d’accident.

    La cause des morsures est souvent un manque de hiérarchie entre le maître et son chien. Le maître compare son animal à un enfant sans contraintes et lui accord un libre accès à toute la maison. De plus, les habitations sont de plus en plus petites, donc chacun n’a plus son propre territoire, et le maître trop souple empiète sur le territoire du chien trop dominant.

    Comment empêcher un chien de mordre ? Cela passe avant tout par la prévention, au travers d’un travail effectué avec lui dès son arrivée. Idéalement, il ne faudrait jamais adopter  un chiot avant l’âge de 10 semaines, tout en veillant à ce qu’il reste avec sa mère pendant durant cette période. En effet, une mère peureuse ou agressive transmettra la peur ou l’agressivité à ses petits. Il faut dès le départ inculquer des règles strictes, qui resteront inchangées tout au long de la vie du quadrupède (voir liste de prérogatives) et éviteront les troubles du comportement. A ce titre, l’application de la liste de prérogatives de dominance est précieuse.

    Comportement : la morsure chez le chien (causes et actions préventives)Considérez également le  comportement de la mère, car il reflètera celui de ses petits. Dès l’arrivée de l’animal chez vous, il faut commencer le travail de sociabilisation, ce par le biais de promenades en ville, près de gares SNCF, jardins publics, ou autres lieux bruyants. Le faire jouer avec des congénères et lui faire pratiquer l’éducation canine avec une personne expérimentée qui vous expliquera et vous montrera les exercices et leur utilité sont également de bonnes précautions. Ne prenez pas cela à la légère, car la loi peut y pourvoir pour vous.

    Dès le début, le chiot ou l’adulte doit par ailleurs être dissuadé de mordiller, car cela n’est en aucun cas un jeu. A défaut, cela se transformera  peu à peu un jour en morsure. En agissant à la base, vous prendrez le rôle de la mère, qui intervient sur ses petits dés que l’un d’entre eux mord ses frères et sœurs.

    Je pense que la plupart des accidents sont souvent dus à une négligence du maître, qui voit son chien comme le plus gentil des animaux et ne prête pas attention aux signes tels que la diminution de son obéissance, les grognements, les aboiements ou les sauts notamment, qui sont une prise de pouvoir progressive et font passer du malaise à la morsure. Enfin, ne sous-estimez jamais une mâchoire canine, quelle que soit la taille de son propriétaire. Si un enfant en est la cible, seuls les remords seront de rigueur.

    Comportement : la morsure chez le chien (causes et actions préventives)

    Source : boubou

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015