Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La perception des animaux sauvages et domestiques par les enfants

    La perception des animaux sauvages et domestiques par les enfantsNul d’entre nous ne mettra en doute les nombreux avantages qu’apporte la présence d’un animal lorsque l’on a un enfant. Les bénéfices sont affectifs, éducatifs, sociaux, et aussi très souvent, médicaux. Mais savez-vous comment le contact avec ce type de compagnon influe sur la perception des animaux sauvages par les « petits d’hommes » ? Trois études on été menées pour tenter de répondre à cette question. 

    Trois groupes d’enfants issus d’une école slovaque et âgés de 10 à 15 ans en ont fait l’objet. Les recherches tendaient à mettre en exergue leur connaissance de trois animaux impopulaires dans le pays et leur comportement face à eux. Il s’agissait d’un parasite (le doryphore), un prédateur (le loup) et un animal présentant un danger pour la santé (la souris), qui ont servi d’exemples. Ils étaient opposés à trois créatures généralement appréciées des jeunes, à savoir le lapin, la coccinelle et l’écureuil. Les conclusions ont appris aux chercheurs que les enfants connaissent mieux les animaux sauvages, mais aussi que leur attitude est plus négative encore vis à vis d’eux. A l’opposé, leur avis était plus favorable envers les espèces sauvages populaires. Cet écart a été plus marqué encore chez les filles.

    L’éducation n’est pas étrangère à ces résultats, sans nul doute, mais le bilan de cette étude pourrait aider à trouver un moyen de sensibiliser davantage les nouvelles générations quant à la nécessité de l’adaptation écologique. En faisant naître chez eux la préoccupation de la survie des espèces vivantes, y compris les plus mal aimées, les chances de préserver la biodiversité pourraient ainsi être accrues.

    La perception des animaux sauvages et domestiques par les enfants
    Source : http://www.ingentaconnect.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015