Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie

Cheval : les conseils pour une mise au pré réussieLe printemps sonne le retour à l’herbage pour de nombreux chevaux. Le pré a besoin d’être entretenu pour leur offrir sécurité et bien-être. Les chevaux aussi sont préparés à ce changement de lieu de vie. Mode d’emploi pour réussir cette mise au vert.

Cheval : les conseils pour une mise au pré réussieAvant de lâcher les chevaux dans cette grande étendue verte et assister aux joyeux déboulés à plein galop, l’état de la pâture est à vérifier. Le terrain ne présente pas de risque, il est propre et spacieux. La superficie idéale est d’1 hectare par cheval, mais la rotation entre plusieurs pâtures offre une bonne solution si l’espace est plus restreint.

Vérifiez l’état des clôtures existantes : le fil électrique n’est pas distendu et les piquets sont fermement ancrés dans le sol. Les fils barbelés sont à bannir. Les chevaux risquent de ne pas les voir et de se blesser gravement en voulant se débattre (voir photo ci-contre). Si le pré comporte déjà ce type de clôture, rajoutez un fil électrique (ici maintenu à l’aide d’un isolateur écarteur) pour éviter tout accident. Deux hauteurs suffisent, l’une à 80 cm, l’autre à 1,40 m du sol. Pour les fugueurs ou les prés se situant en bordure d’un axe fréquenté, une troisième hauteur de fil offrira plus de sécurité.

Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie

Le pré peut être entouré d’une lice en bois ou d’une haie. C’est esthétique et sécurisant, mais gare au thuya, toxique pour les chevaux. D’une manière générale, faites régulièrement le tour du pré pour veiller à l’absence de plantes toxiques (séneçon de Jacob, millepertuis, cigüe, etc) ou de déchets provenant de la propriété du voisin (buis, if). Enfin, n’oubliez pas d’arracher les herbes hautes qui pourraient toucher le fil électrique et limiter son efficacité. A moins que le courant ne soit relié sur le secteur, profitez-en pour vérifier l’état de l’électrificateur. Ce dernier fonctionne sur un accumulateur de 12 V ou grâce à une pile de 9 V, que vous vous procurez dans les grandes surfaces de bricolage et de jardinage.

Après ces vérifications, vous pouvez passer à l’aménagement du pré. Il comporte des zones ombragées et un abri à trois côtés pour protéger les chevaux du vent, des intempéries et de la chaleur en été. La porte s’ouvre et se ferme avec facilité. Les chevaux ont accès à une eau propre et claire à volonté, ainsi qu’à une pierre à lécher, qui couvrira leurs besoins en sodium.

Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie

Votre pâture est prête à accueillir les chevaux. Tous doivent être vermifugés et à jour dans leurs vaccins. Optez pour une séance de travail avant de les mener au pré en licol. Ils seront plus calmes et risqueront moins de se blesser aux membres et aux glomes. Il est d’ailleurs préférable que les chevaux soient déférés des postérieurs. Vous pourrez en plus les équiper de protections et cloches pour cette première sortie. Une fois au pré, surveillez les contacts entre congénères et l’état général de chacun. L’herbe du printemps, très riche, risque d’entraîner des coliques ou une fourbure. L’observation quotidienne des chevaux et de la pâture permet d’envisager la vie au pré en toute sérénité.

Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie

Source : Crincrin

 

 

 

 

 

 

9 réponses à Cheval : les conseils pour une mise au pré réussie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015