Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Amphibien : la Mantelle dorée, ou Mantella aurantiaca auriantaca

    Amphibien : la Mantelle dorée, ou Mantella aurantiaca auriantaca La Mantelle dorée, ou Mantella aurantiaca auriantaca , est une espèce endémique de Madagascar. Cette grenouille fait partie de la famille des Mantellidés. On la rencontre dans une zone très limitée de l’île. Le mâle mesure entre 18 et 22 mm, tandis que la femelle, plus grande et plus ronde, oscille entre 22 et 26 mm. Ses pattes n’ont pas de ventouses. Elle peut vivre entre 5 et 7 ans. Elle peut être jaune, orange, ou rouge orangée.

    Dans la nature, elle vit près des marécages et marais. Elle se reproduit à la saison humide. Elle devient alors très territoriale. La femelle pond 20 à 60 oeufs sur le sol, puis les abrite dans de petites cavités. Un ou plusieurs mâles les fécondent ensuite. Les petits naissent au bout de 14 jours environ. Au bout de 70 jours, les jeunes têtards deviennent enfin grenouilles. A ce stade, ils ne mesurent que 11 mm. Les jeunes atteignent la maturité sexuelle vers 18 mois.

    Amphibien : la Mantelle dorée, ou Mantella aurantiaca auriantacaEn captivité, son maintien exige quelques précautions, car elle ne survit pas à une exposition prolongée à une température excédant 24 °C. A l’inverse, il ne faut pas lui imposer moins de 15°C. Il est donc préférable de la réserver à une personne expérimentée, car l’été peut lui être fatal en cas d’erreur. Le degré d’hygrométrie doit être compris entre 80 et 90 %, ce que l’on obtient en pulvérisant de l’eau tiède une ou deux fois par jour, sans excès. Un chauffage et une lampe à UV sont également nécessaires. La lumière doit être allumée environ 12 heures par jour. Cette espèce n’aime pas trop être manipulée.

    Elle peut être maintenue en groupe en terrarium, sur la base de deux à trois mâles par femelle. On la nourrit de termites, fourmis et mouches à fruits. Elle synthétise différentes toxines : allopumiotoxines, pumiliotoxines, pyrrolizidines, indolizidines, quinolizidines et homopumiliotoxines alcaloïdes. Cela est dû à son alimentation, tout comme les grenouilles dendrobates. Mais un sujet né en élevage ne génère pas ces substances s’il est nourri avec des arthropodes ne contenant pas de toxines. Cependant, elle stocke les alcaloïdes contenus dans les mouches à fruits.

    La Mantella auriantaca auriantaca est classée en annexe II de la CITES et l’UICN la considère en danger critique. On la rencontre peu en élevage, à cause de son maintien délicat.

     

    Amphibien : la Mantelle dorée, ou Mantella aurantiaca auriantaca

    Source : http://amphibiaweb.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015