Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    mars 2013
    L M M J V S D
        Avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

    Serpents arboricoles : particularités et besoins en terrarium

    Boa émeraude, boa canin (Corallus caninus)Il existe bon nombre de serpents capables de monter dans les arbres. Certains y passent le plus clair de leur temps, même s’ils en descendent régulièrement et sont à l’aise au sol comme en hauteur. Ce n’est pas le cas du python arboricole vert (Morelia viridis) et du boa émeraude, ou boa canin (Corallus caninus), tout deux dotés d’une peau verte époustouflante, qui passent en revanche le plus clair de leur temps dans les branches et sont assez mal à l’aise à terre.

    Terrarium verticalLes serpents arboricoles nécessitent un type de terrarium spécifique, plus haut que long. Des branches fixées à différents niveaux leur offrent autant de points d’appui naturels sur lesquels se hisser. Ceux placés le plus haut ont généralement leur préférence.

    Les bois durs tels que la manzanita, les agrumes ou le bois de java sont un bon choix, même si certains amateurs d’herpétologie choisissent le PVC. Ce dernier matériau étant lisse et artificiel, il ne favorise cependant pas le mode de déplacement naturel des reptiles en captivité. D’aucuns considèrent d’ailleurs que cela accroît le sentiment d’insécurité et par conséquent le stress.

    Si aucune de ces solutions ne vous convient, il est également possible de faire fabriquer votre réseau de branches artificielles plus vrai que nature avec de la résine époxy, comme le propose « Insertswork » .

    La plupart de ces reptiles ont en commun une queue préhensile, qui leur permet de se maintenir fortement pour se déplacer dans les arbres. Leur corps est longiligne, et ils ont une généralement une coloration à dominante verte qui offre un spectacle somptueux en terrarium, mais leur permet de passer inaperçus dans les feuillages, à l’état sauvage. Ceux de petite taille à la frêle silhouette sont conçus pour se déplacer dans les buissons, arbres et arbustes, leur poids étant faible. Certains ont de longs crochets, qui leur permettent de retenir plus facilement les proies vives qu’ils capturent pour se nourrir, telles que les oiseaux. Leur sens de la vue est par ailleurs plus développé que celui de leur cousins exclusivement terrestres. Mais leurs besoins les rendent plus difficiles à maintenir que ceux vivant exclusivement sur le sol, notamment parce-qu’il faut maintenir un milieu très humide. De plus, ils se montrent généralement plus agressifs, surtout s’il s’agit de juvéniles. Ils ne sont donc pas très indiqués pour un débutant.

    Couleuvre rugueuse (Opheodrys aestivus)

    La couleuvre rugueuse peut sans difficulté se déplacer sur de fines branches étant donné son petit gabarit.

     

    Sources :
    http://www.petplace.com/
    http://pet-snakes.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015