Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    mars 2013
    L M M J V S D
        Avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

    Colombe rousse, colombe talpacoti, colombe talpacote, ou Columbina talpacoti

    colombe-rousse-talpacoti-talpacote-Columbina-alimentation-comportement-caractère-reproduction-maintien-oiseaux-compagnie-domestique-animal-animaux-compagnie-animogen-2La colombe rousse, colombe talpacoti, colombe talpacote, ou Columbina talpacoti, est originaire des Etats Unis et d’Amérique du Sud. On la rencontre essentiellement en Argentine, au Brésil, au Pérou et au Mexique. Elle a été identifiée par Temminck en 1810. Elle fait partie des neuf espèces du Genre Columbina originaires du Nouveau Monde.

    Il existe quatre sous-espèces de colombes Talpacoti :* Columbina talpacoti talpacoti (l’espèce nominale)
    * Columbina talpacoti eluta
    * Columbina talpacoti rufipennis
    * Columbina talpacoti caucae.

    colombe rousse talpacote, ou talpacoti

    Mâle

    Elle mesure entre 14 et 18 cm, la femelle étant souvent légèrement plus petite que le mâle. La différence est de l’ordre d’un centimètre concernant la taille, mais plus prononcée au regard du poids, qui est de 40 à 57 g pour le mâle et 35 à 51 g pour la femelle. Cette dernière a un plumage terne, brun grisé, tandis qu’il est brun-roux chez le mâle. Chez les deux sexes, le dessus de la tête, le front et la nuque sont gris-bleus, et les ailes portent des taches noires aux reflets métalliques. Son bec est sombre, contrastant avec ses pattes roses.

    Son régime alimentaire repose principalement sur un mélange de graines pour tourterelles contenant notamment de l’alpiste, du colza et du millet. Pour favoriser la ponte et le nourrissage des petits, il est conseillé de proposer de la pâtée aux oeufs en complément.

    En 1950, c’était la variété de colombe moineau la mieux connue. Elle nichait souvent dans les orangers à Rio, mais restait difficile à maintenir en captivité. Son élevage s’est largement développé et banalisé depuis. Cette espèce est devenue très répandue en volière. Sa reproduction ne pose aucune difficulté. La femelle pond deux oeufs, puis les couve durant environ treize jours. Les petits naissent nus et aveugles puis quittent le nid treize jours plus tard. Ils sont nourris par les deux parents jusqu’au sevrage. Il peut y avoir jusqu’à trois couvées par an.

    colombe rousse talpacote, ou talpacoti

    Femelle.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015