Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2014
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  

    Le Bombay, chat-panthère de salon

    Le Bombay, chat-panthère de salonLe Bombay est né aux Etats-Unis en 1958, grâce à l’initiative d’un éleveur nommé Nikki Horner.

    Il est issu du croisement entre un American Shorthair noir et un Burmese typé américain à la robe zibeline. Ce mariage a été réalisé dans le but d’obtenir une ressemblance avec une panthère noire miniature. Il doit son nom au léopard noir d’Inde, bien qu’il n’ait aucun lien de parenté avec celui-ci.

    Il pèse entre 2,5 et 5 kilos. C’est un chat de taille moyenne, avec de grands yeux ronds qui peuvent aller du jaune au cuivré. Son corps est compact, mais plus athlétique que celui du Burmese. Sa tête est ronde, son nez et ses coussinets sont noirs, tout comme son pelage. Le standard admet également le brun, obtenu de l’union entre le Burmese sable et l’American shorthair noir, dans certains groupes, lors des concours, sans néanmoins le reconnaître au même niveau que le noir. Son poil est court, sans aucune tache blanche. Un brossage régulier entretient la brillance de sa fourrure.

    Le Bombay, chat et panthère à la foisDès le premier regard, ce chat ne laisse pas indifférent. La panthère qui sommeille en lui transparaît inévitablement, qu’il s’agisse de son poil court, noir et brillant, ou de ses grands yeux jaunes ou cuivrés qui transpercent l’âme. Cet hybride ne porte cependant aucun gène sauvage en lui. De L’American shorthair, il a hérité sa robustesse et son caractère facile à vivre, tandis que le Burmese lui a apporté son côté curieux, social et affectueux.

    Ce n’est pas un chat très « miauleur » et sa voix est douce. Il se montre assez familier avec les étrangers, aime la compagnie des enfants et accepte les chiens. C’est un cocktail animalier à lui seul, car il tient à la fois du chat, câlin, jouer et délicat, du chien qui aime suivre son maître partout et jouer à rapporter une balle, mais aussi du singe, facétieux en diable et inventif lorsqu’il s’agit d’interagir. Il a horreur de la solitude.

    Pour accueillir chez soi cette panthère de salon, il faut compter entre 800 et 900 euros. Ce prix s’explique aisément car c’est une race dite rare, donc développée par un petit nombre d’éleveurs en France.

    Le Bombay, chat et panthère à la fois

    Sources :

    http://www.catster.com/

    http://www.cucciolofacile.it/

    http://tecfa.unige.ch/

    http://www.cfainc.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015