Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2014
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  

    Le mouton d’Ouessant (Ovis aries), race naine bretonne

    Le mouton d’Ouessant (Ovis aries), race naine bretonneLe mouton d’Ouessant (Ovis aries) est un animal de ferme miniature originaire de l’Île d’Ouessant, dans le Finistère, où sa trace remonte aux environs de 1750.

    Le mâle porte de longues cornes épaisses et recourbées et mesure environ 50 cm au garrot, tandis que la femelle, dépassant rarement les 45 cm, en est dépourvue. La robe était à l’origine noire ou blanche, mais d’autres teintes ont fait leur apparition au fil du temps, notamment le brun.

    A l’origine, sa taille modeste permettait aux femmes de prendre soin du troupeau lorsque leur mari, pêcheur, s’affairait en mer. Jusque dans les années 1960, il était relativement répandu. Mais ce mouton rustique est peu à peu tombé en désuétude, au point de manquer de disparaître.

    Le mouton d’Ouessant (Ovis aries), race naine bretonne

    C’est grâce à un groupe d’Aristocrates qui l’a autorisé à pâturer sur ses terres qu’il a été sauvé de l’extinction. Il fait néanmoins encore l’objet d’un programme de préservation géré par le Groupement des Eleveurs de Mouton d’Ouessant (GEMO) .

    La tonte a lieu chaque année en avril. Par le passé on consommait sa viande. Sa laine était utilisée pour tisser la « berlinge », un textile mêlant le chanvre ou le lin à la laine, qui permettait de confectionner des vêtements chauds.

    Le mouton d’Ouessant est facile à contenter sur le plan alimentaire, puisque les terres côtières dont il a toujours disposés étaient pauvres et salées. Il est moins sensible aux maladies qui touchent habituellement ses cousins et se reproduit sans difficulté majeure. Il nécessite cependant une taille des ongles à chaque printemps.

    Il est de nos jours très apprécié comme animal d’ornement en Europe. Cette « tondeuse à gazon » naturelle fait également merveille dans les jardins, en dépit de sa tendance naturelle à ne pas s’interrompre là où commencent les parterres fleuris ou l’écorce des arbres. C’est pourquoi les bergers ne sont pas les seuls à l’apprécier. Cette race ovine bretonne demeure  relativement peu répandue, puisque seules 3000 têtes environ sont dénombrées.

    Le mouton d’Ouessant (Ovis aries), race naine bretonne

    Sources :
    http://www.rightpet.com/
    http://guides.wikinut.com/
    http://www.stokesentinel.co.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015