Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
février 2014
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Santé : comment fournir de l’eau potable à nos chevaux en hiver ?

Santé : comment fournir de l'eau potable à nos chevaux en hiver ?L’hiver apporte son lot de contraintes lorsque l’on doit prendre soin d’un cheval. Celle de l’eau se situe au sommet de la liste.

En effet, le froid aidant, l’eau de boisson est mise à rude épreuve, et il faut savoir ruser pour qu’elle ne gèle pas dans le tuyau ou l’abreuvoir. Remplir un demi bidon au lieu d’un seul complet offre l’avantage d’éviter de transporter tout un iceberg lorsqu’il faut le vider, mais cela impose de vérifier au moins deux fois par jour que la surface ne gèle pas, tout en sachant qu’un cheval boit quotidiennement entre 22 et 75 litres. Cela dépend de l’exercice auquel il a été soumis.

Il existe une autre astuce, qui consiste à placer l’abreuvoir dans la zone la plus ensoleillée possible à cette époque, en enterrant son fond et en couvrant partiellement le dessus, tout en laissant un trou suffisant pour que l’animal puisse boire.

Santé : comment fournir de l'eau potable à nos chevaux en hiver ?

Placer un ballon en caoutchouc tel que ceux de basket ou de football dans l’abreuvoir ralentit aussi la formation de cristaux de glace.

Il existe également dans le commerce des seaux d’eau chauffants, destinés à empêcher l’eau de geler. Ils sont raccordés au courant électrique dans le box grâce à un cordon protégé par un fil enroulé. Il est néanmoins conseillé de faire partir le fil vers l’extérieur, pour limiter la tentation du cheval de le mâcher. Aucun branchement électrique ne doit rester accessible, pour la même raison.

Le commerce spécialisé propose également des abreuvoirs chauffants, qui dispensent en permanence de l’eau chauffée, mais ne permettent pas de mesurer la quantité absorbée par l’animal, ce qui peut gêner certains propriétaires. Ils peuvent être fixés sur la paroi d’un box ou d’une étable, ou placés dans le pré.

Santé : comment fournir de l'eau potable à nos chevaux en hiver ? Sur la plupart des modèles, un bouchon de vidange ou un bol amovible facilitent le nettoyage. Il faut veiller à entretenir régulièrement ce type d’installation, pour ne pas laisser de débris de foin stagner dans le bol.

La principale précaution à prendre en prévision de l’hiver est de mettre en place un abri protégeant le cheval des vents froids, des courants d’air, de la neige et de la pluie. L’eau sera ainsi à l’abri.

Enfin, notez qu’une étude a été réalisée, démontrant que les chevaux boivent plus volontiers lorsque la température de l’eau est comprise entre 7 et 18 °C. En vérifiant deux à trois fois par jour par temps très froid que le contenu de l’abreuvoir est liquide et propre, il est possible non seulement de veiller à ce qu’ils aient le nécessaire pour s’hydrater, mais aussi de quantifier la quantité d’eau absorbée, ce qui permet indirectement de mieux cerner l’état de santé de l’animal.

Santé : comment fournir de l'eau potable à nos chevaux en hiver ?

Sources :

http://americashorsedaily.com/

http://www.drsfostersmith.com/

http://horsetalk.co.nz/

http://blog.primestables.co.uk/

http://www.rammfence.com/

4 réponses à Santé : comment fournir de l’eau potable à nos chevaux en hiver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015